VIDEO. Restriction de l'alcoolémie, interdiction du kit mains libres... la contre-attaque de Cazeneuve

SECURITE ROUTIERE Le ministre de l’Intérieur a confirmé lundi une hausse de 3,7% du nombre de morts sur les routes...

Delphine Bancaud

— 

NANTES, le 03/09/2012 Accident sur la route entre St-Nazaire et Nantes.
NANTES, le 03/09/2012 Accident sur la route entre St-Nazaire et Nantes. — FABRICE ELSNER/20 MINUTES

La mauvaise nouvelle est confirmée. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé ce lundi que la mortalité routière avait progressé de 3,7% en 2014 par rapport à 2013 (soit 120 décès de plus). Pour enrayer cette hausse, le ministre a annoncé un plan comprenant 26 nouvelles mesures. 20 Minutes décrypte les principales annonces.

Lutter contre l’alcool au volant surtout chez les plus jeunes

Une alcoolémie positive du conducteur est présente dans environ 30% des accidents mortels. L’alcool est en cause dans 26% de ces drames chez les 18-24 ans et tue près de 200 jeunes chaque année. Du coup, Bernard Cazeneuve frappe fort en abaissant le taux légal d’alcoolémie de 0,5 g/l à 0,2 g/l pour les conducteurs novices (jusqu’à 3 ans après le permis, ramenés à 2 ans après le permis s’il a été précédé d’un apprentissage par la conduite accompagnée). Ce qui équivaut à moins d'un verre d'alcool...

Par ailleurs, les bars, discothèques, restaurants qui vendent des boissons alcoolisées et qui ferment entre 2h et 7h du matin ont l’obligation de mettre à disposition de leurs clients des éthylotests. Mais beaucoup ne le font pas. Les contrôles seront renforcés et en cas de non-respect de leur obligation, ils seront sanctionnés et pourront voir leur autorisation d’ouverture tardive ou de vente de boissons alcoolisées retirée.

Booster le développement des radars

Flasher l’avant et l’arrière d’un véhicule qui roule trop vite, c’est possible avec les radars double face. Un moyen sûr «d’attraper » tous les contrevenants. Bernard Cazeneuve a donc annoncé que ces radars seraient davantage déployés en 2015. Il souhaite aussi «relancer le déploiement de radars feux rouges». Enfin, certains radars fixes seront remplacés par des radars chantiers pour sécuriser les personnes effectuant des travaux et des radars embarqués dans des voitures banalisées.

Sévir contre l’usage du téléphone au volant

Téléphoner au volant multiplie par cinq le risque d’accident si on le tient dans la main et par quatre si on utilise le kit mains libres. Du coup, le ministre de l’Intérieur tape fort: le port de tout système d’écouteurs, d’oreillettes et de casque sera désormais interdit au volant.

Durcir les règles de stationnement

La mortalité des piétons et des cyclistes a augmenté respectivement de 8% en 2014. Pour améliorer la visibilité entre piétons et conducteurs, les véhicules auront interdiction de stationner (à l’exception des deux-roues) 5 mètres avant les passages piétons. Et les conducteurs qui stationnent sur les passages piétons, les trottoirs ou sur les pistes cyclables seront plus durement sanctionnés.

Améliorer la sécurité des deux-roues

Désormais, les usagers de deux-roues motorisés qui s'arrêtent en urgence en raison par exemple d'une panne, devront obligatoirement porter un gilet de sécurité, comme c'est déjà le cas pour les automobilistes.

Eradiquer progressivement les vitres avant surteintées

A cause d'elles, certains comportements dangereux (utilisation du téléphone au volant, non port de la ceinture...) ne sont pas sanctionnés par les forces de l'ordre. D'où l'objectif du gouvernement de « préciser la réglementation sur le surteintage des vitres à l'avant des véhicules».