Procès Bettencourt: L'audience suspendue pour une question de procédure

JUSTICE Les débats ne reprendront que ce mardi matin, à 9h15…

20 Minutes avec AFP

— 

Deux des principaux prévenus, Patrice de Maistre (à droite), ex-gestionnaire de la fortune de la milliardaire Liliane Bettencourt, et le photographe François-Marie Banier (à gauche).
Deux des principaux prévenus, Patrice de Maistre (à droite), ex-gestionnaire de la fortune de la milliardaire Liliane Bettencourt, et le photographe François-Marie Banier (à gauche). — Miguel Medina AFP

Le premier procès de «l'affaire Bettencourt», qui s'est ouvert lundi à Bordeaux, a été suspendu jusqu'à mardi matin, le temps pour le tribunal d'examiner une Question prioritaire de constitutionnalité (QPC) soulevée par les avocats de la défense.

Une question autour de la notion de «blanchiment d’argent»

Les défenseurs des deux principaux prévenus, Patrice de Maistre, ex-gestionnaire de la fortune de la milliardaire Liliane Bettencourt, et le photographe François-Marie Banier, son confident, ont déposé cette QPC autour de la notion de «blanchiment» d'argent dont doivent répondre leurs deux clients, également poursuivis pour «abus de faiblesse» au détriment de la richissime héritière du groupe de cosmétiques L'Oréal. L'audience doit reprendre mardi à 9h15.