Attentats de Paris: L'enterrement de Coulibaly en suspens après le refus du Mali

MONDE Selon une information de nos confrères du «Parisien»...

P.B.

— 

Capture d'écran d'une vidéo postée le 11 janvier 2015 sur les réseaux sociaux islamistes d'un homme se présentant comme Amedy Coulibaly
Capture d'écran d'une vidéo postée le 11 janvier 2015 sur les réseaux sociaux islamistes d'un homme se présentant comme Amedy Coulibaly — - Internet

Comme l'Algérie avec Mohamed Merah, le Mali aurait refusé d'inhumer Amedy Coulibaly, pour une raison non précisée. L'information est donnée par Le Parisien, selon qui la dépouille de l'assassin de la policière de Montrouge et de quatre hommes du l'hyper casher de la porte de Vincennes est de retour à l'institut médico-légal de Paris.

Chérif Kouachi, lui, a été enterré à Gennevilliers, et son frère Saïd, à Reims. Les maires ont tenté de s'y opposer, mais la loi stipule qu'une commune ne peut pas refuser quand il s'agit d'un résident et que sa famille en fait la demande.

Selon Le Parisien, aucune demande n'a pour l'instant été faite par la famille de Coulibaly, ni à Grigny, dans l'Essonne, d'où il était originaire, ni à Viry-Châtillon, où il était inscrit sur les listes électorales.