Cinq infos dans le rétro: Les manifestations anti-«Charlie Hebdo», Bernard Cazeneuve le nouveau chouchou et le départ d'Aymeric Caron de «On n'est pas couché»

ACTU Si jamais vous avez profité de votre week-end loin de votre téléphone ou de votre ordi, voici l'essentiel de l’actu...

Armelle Le Goff
— 
Le dessinateur Luz présente la nouvelle édition de Charlie Hebdo le 13 janvier 2015 à Paris
Le dessinateur Luz présente la nouvelle édition de Charlie Hebdo le 13 janvier 2015 à Paris — Martin Bureau AFP

Le week-end, vous êtes plutôt ciné, apéro et dodo qu'actu et journaux. Mais à la veille de retourner au bureau, vous vous demandez: «Mais au fait, qu’est-ce qu’il s’est passé ce week-end?». Pas de panique, la rédaction de 20 Minutes était là, fidèle au poste, 24h sur 24, et vous concocte ce petit résumé de l’actu. Voici cinq infos dans le rétro du week-end.

1-Les manifestations contre la nouvelle caricature de Mahomet par Charlie Hebdo dans le monde

Des milliers de personnes ont manifesté au Pakistan ce dimanche contre la publication d'une nouvelle caricature de Mahomet par Charlie Hebdo, certains brûlant des drapeaux français et des effigies du président français ainsi que des dessinateurs de l'hebdomadaire satirique. Au Niger aussi, la rue s'est embrasée. Dix personnes ont trouvé la mort: cinq dans la capitale samedi et cinq autres la veille à Zinder (sud-est), la deuxième ville du pays. Les Français de l'étranger doivent-ils craindre pour leur sécurité? Non dit le Quai d'Orsay. Mais de nouvelles manifestations sont prévues ce lundi.

>> A lire par ici: Une de Charlie Hebdo: Les Français de l’étranger doivent-ils craindre une flambée de violence?

>> Et aussi sur les violences au Niger: «C’est davantage le fait de voir leur Président venir soutenir « Charlie Hebdo » qu’ils dénoncent»

A voir aussi les réactions hostiles à la distribution de Charlie Hebdo sur une carte

2-Tout le monde dit «I love Bernard Cazeneuve»

En une semaine, dans le sillage de la popularité des forces de l’ordre applaudies par le peuple, les Français ont découvert leur ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. D’après un sondage Odoxa pour Le Parisien, 70% ont une «bonne opinion» de lui (+16% par rapport à une étude datée du 9 janvier, donc avant les événements). Peu connu du grand public et très critiqué en novembre lors de la mort d’un opposant au barrage de Sivens, Bernard Cazeneuve est désormais jugé presque aussi bon ministre de l’Intérieur que son prédécesseur, Manuel Valls. «Les sondages, ça va et ça vient. Il ne s’en préoccupe pas», lui fait néanmoins dire son entourage.

>> A lire par là: Attentats à Paris: Bernard Cazeneuve découvre la popularité mais «ne s’en préoccupe pas»

3-Aymeric Caron quitte «On n'est pas couché»

Jamais deux sans trois, mais pas plus de trois. «Il ne faut pas faire la saison de trop, pour moi et pour l'émission. C'est un dialogue qu'on a avec Laurent. A priori, c'est ma dernière saison», avait expliqué Aymeric Caron en novembre, dans Le Tube sur Canal+. Un départ confirmé ce week-end par son patron, Laurent Ruquier, dans une interview donnée au Figaro.

4-Le PSG sauve les meubles, l'OL confirme

Le Paris-SG, qui a bataillé dimanche pour battre le relégable Evian (4-2), s'est hissé à la 3e place, revenant provisoirement à égalité de points sur le 2e, Marseille, qui reçoit Guingamp dans la soirée en clôture de la 21e journée de Ligue 1. Le PSG, qui n'avait plus gagné depuis trois matches, n'a pas totalement convaincu mais a préservé l'essentiel en prenant trois points précieux dans la course au titre... Quant à l'OL, vainqueur d'un Lens malheureux (2-0) samedi, il conserve, pour l'instant, sa place de leader...

5-Charlie Hebdo réimprimé pour atteindre 7 millions d'exemplaires

Charlie Hebdo va être réimprimé pour atteindre 7 millions d'exemplaires d'ici vendredi, a-t-on appris auprès du journal.

>> Le numéro des survivants en images pas ici

Le précédent objectif avait été fixé à 5 millions. «C'est une mise en place historique», a-t-on commenté de même source. Près de deux millions d'exemplaires du dernier numéro ont déjà été vendus mercredi et jeudi.

>> Lire l'interview d'un historien des médias: «C’est le plus gros tirage depuis la mort de de Gaulle»

Les ventes du journal satirique connaissent un succès sans précédent depuis l'attentat qui a frappé la rédaction le 7 janvier dernier.