Manifestations contre «Charlie Hebdo» dans le monde: La France défend «la liberté d'expression», réagit François Hollande

VIOLENCES Le Président a réagi aux manifestations qui ont eu lieu vendredi dans le monde musulman en opposition à la représentation de Mahomet en une de «Charlie Hebdo»...

20 Minutes avec AFP

— 

François Hollande et Manuel Valls, lors de l'hommage aux policiers tués, le 13 janvier 2015 à la préfecture de police de Paris
François Hollande et Manuel Valls, lors de l'hommage aux policiers tués, le 13 janvier 2015 à la préfecture de police de Paris — François Mori Pool

François Hollande a rappelé ce samedi aux pays qui ont protesté contre la caricature de Mahomet en une de Charlie Hebdo que «la France a des principes, des valeurs, et ces valeurs c'est notamment la liberté d'expression».

S'exprimant sur le marché de Tulle (Corrèze), où il venait d'arriver, le chef de l'Etat a aussi rappelé que «ces pays, on les a soutenus dans la lutte contre le terrorisme».

«La liberté d'expression, ils en ont été privés»

Interrogé par des journalistes sur les drapeaux français brulés lors de manifestations dans plusieurs pays, en particulier en Afrique, François Hollande a répondu: «On n'en a pas terminé avec ces comportements-là, et il faudra les punir, parce que quand ils se passent en France c'est intolérable, mais même aussi à l'étranger.»

«Je pense notamment à ces pays qui parfois ne peuvent pas comprendre ce qu'est la liberté d'expression car ils en ont été privés. Mais aussi, ces pays, on les a soutenus dans la lutte contre le terrorisme, et donc je veux leur exprimer toujours ma solidarité, mais en même temps, la France a des principes et des valeurs et c'est notamment la liberté d'expression», a-t-il ajouté.

Ses voeux aux Corréziens

François Hollande est arrivé ce samedi peu avant 10h dans son fief électoral de Tulle pour présenter ses voeux aux Corréziens, après les attentats qui ont fait 17 morts la semaine dernière.

Le président de la République, qui n'était pas revenu en Corrèze depuis la cérémonie en hommage aux «Pendus de Tulle» le 9 juin dernier, a entamé sa visite en se rendant comme il en a l'habitude au marché.