Qu’est-ce qu’une «citation à l’ordre de la Nation»?

DECRYPTAGE Ce titre de reconnaissance a été créé en 1917…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Un portrait d'Ahmed Merabet devant le siège de Charlie Hebdo le 11 janvier 2015 à Paris Lancer le diaporama
Un portrait d'Ahmed Merabet devant le siège de Charlie Hebdo le 11 janvier 2015 à Paris — Christine Bertrand Nielsen AFP

Les trois policiers morts sous les balles des frères Kouachi et d'Amédy Coulibaly ont été cités «à l'ordre de la Nation» par le Premier ministre Manuel Valls, selon le Journal Officiel de mardi.

Le texte de la citation souligne que les lieutenants Franck Brinsolaro et Ahmed Merabet, «policiers dynamiques, courageux» ont fait preuve «d’une haute conscience professionnelle et d’un dévouement exemplaire», et Clarissa Jean-Philippe «brigadier de police (…) d’un grand courage et d’un dévouement exemplaire». Les trois sont «victimes du devoir».

>> Tous les événements de la journée de mardi sur cette actualité, dans notre live

La citation à l'ordre de la Nation est un titre de reconnaissance créé en 1917 par le président Raymond Poincaré pour récompenser «les services ou actes de dévouements exceptionnels accomplis pour la France au péril de sa vie, à titre civil ou militaire».

Agents en service

Accompagné du Premier ministre Manuel Valls et de la maire de Paris Anne Hidalgo, le président de la République a rendu hommage ce mardi matin aux trois policiers lors d'une cérémonie solennelle à la préfecture de police de Paris. La cérémonie a débuté à 11h.

D'autres policiers ou sapeurs-pompiers morts en service ont déjà été cités à l'ordre de la Nation. C'est notamment le cas de la policière municipale Aurélie Fouquet, tuée le 20 mai 2010 lors d'une fusillade de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), ou encore d'un sapeur-pompier professionnel décédé après une intervention sur un incendie dans la Sarthe en juillet 2013.