Attentats à «Charlie Hebdo» : 81% des Français prêts à se mobiliser pour rendre hommage aux victimes

SONDAGE Cela ne signifie pas toutefois qu’ils descendront tous dans la rue ce dimanche…

C.P.

— 

Le rassemblement en soutien à Charlie Hebdo, place de la République, le 7 janvier 2015.
Le rassemblement en soutien à Charlie Hebdo, place de la République, le 7 janvier 2015. — LIONEL URMAN/SIPA

L’heure est à la mobilisation générale. A l'image des rassemblements qui ont réuni plus de 700.000 personnes à travers la France ce samedi, plus de 8 Français sur 10 se disent prêts à se mobiliser  pour honorer les victimes des attentats qui ont fait 17 morts en trois jours, selon un sondage exclusif Odoxa* à paraître dimanche dans Le Parisien Dimanche et Aujourd'hui en France.

«Cela ne signifie pas forcément qu’ils seront autant dans la rue, mais ce résultat indique un potentiel de manifestation», précise Gaël Sliman, président de l’institut Odoxa samedi sur le site du Parisien.  En déplacement samedi soir à Vincennes pour rendre hommage aux victimes de la prise d’otage de l’Hyper Casher, le Premier ministre Manuel Valls a toutefois prédit «des millions de manifestants». Et ses pronostics devraient être vérifiés. «Au vu de ce sondage, le «record» historique de 1,3 million de manifestants qui s’étaient dressés contre l’arrivée au pouvoir de Jean-Marie Le Pen entre les deux tours de la présidentielle de 2002 devrait même être dépassé», estime le sondeur.

Au-delà des clivages politiques

Massive, cette mobilisation dépasse aussi les traditionnels clivages politiques. Selon ce sondage, 90 % des sympathisants de gauche, 75% des sympathisants de droite et 78 % des sympathisants du FN se déclarent mobilisés. Par ailleurs, 79 % des Français déclarent approuver l’union nationale défendue par les responsables politiques.. «Certains suggéraient que cette dynamique d’union avait été cassée par la polémique sur la non-participation du FN, ce résultat montre qu’il n’en est rien», commente Gaël Sliman auprès du Parisien.

*Enquête Odoxa réalisée auprès d’un échantillon de 999 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés par Internet les 8 et 9 janvier 2015