Attaque à «Charlie Hebdo»: Tout savoir sur la «marche républicaine» de dimanche à Paris

MANIFESTATION Itinéraires, moyens d'accès, sécurité...

T.L.G.

— 

Illustration d'une manifestation, pancarte «Je suis Charlie».
Illustration d'une manifestation, pancarte «Je suis Charlie». — BORIS HORVAT / AFP

Le 11 janvier 2015 pourrait bien entrer dans l'Histoire. Paris accueillera dimanche une grande «marche républicaine» pour rendre hommage aux 17 victimes tuées cette semaine par des terroristes. «Tout le monde doit venir», s'est exclamé Manuel Valls. «Ce sera une manifestation inouïe». Plusieurs centaines de milliers de manifestants sont en effet attendues dans la capitale. 20 Minutes vous donne le mode d'emploi de cet événement.

>> Est-il dangereux d’aller manifester dimanche?

>> Le gratin des dirigeants étrangers réunis dimanche à Paris contre le terrorisme

>> 700.000 personnes ont défilé ce samedi en France

Au moins deux parcours

Le cortège partira de place de la République, à 15 heures, pour rejoindre Nation. «Deux parcours parallèles seront sécurisés», a indiqué samedi Bernard Cazeneuve lors d'une conférence de presse. Le premier trajet empruntera le boulevard Voltaire. Le second passera par l'avenue de la République, le boulevard de Ménilmontant puis l'avenue Philippe-Auguste ou en cas de besoin par l'avenue Charonne pour rejoindre le cours de Vincennes, qui sera réservé pour faciliter la dispersion du public.

«Un troisième trajet pourrait se débloquer après le départ du cortège des chefs de gouvernement européens, en fonction de l'ampleur de la manifestation», a indiqué François Lamy, en charge de l'organisation au PS, qui travaille en coordination avec les autres participants.

Gratuité des transports, certaines stations fermées

L'ensemble des transports en commun en Ile-de-France sera gratuit dimanche, a annoncé samedi Jean-Paul Huchon, président de la Région et du Syndicat des transports (Stif). Les Franciliens sont invités «à privilégier les transports en commun afin de faciliter l'accès à Paris et permettre le bon déroulement de la marche», selon un communiqué.

Par ailleurs, les stations de métro Rue des boulets, Voltaire, et Oberkampf seront fermées à partir de 11h00. Celles de Richard-Lenoir, Bréguet-Sabin, Filles du Calvaire, Chemin Vert, Sébastien Froissart, Parmentier et Saint-Maur à partir de midi.

Important dispositif de sécurité

Un dispositif de sécurité hors norme est prévu dimanche. «Face à cette situation exceptionnelle, des mesures tout aussi exceptionnelles seront prises pour assurer la sécurité de la manifestation et le respect de l'ordre public», a indiqué Bernard Cazeneuve. Plus de 5.500 policiers et militaires seront mobilisés dimanche à Paris et son agglomération, dont 2.200 pour assurer la sécurité de la manifestation.

Parmi eux, «150 policiers en civil se chargeront de la protection des hautes personnalités et de la surveillance générale du public» et «vingt équipages des Bac parisiennes de la détection des individus à risque», a annoncé le ministre de l'Intérieur. Des tireurs d'élite seront également positionnés sur les toits des immeubles bordant le parcours. Par ailleurs, les partis politiques et les syndicats participant à cette manifestation devraient contribuer à l'effort de sécurité, en aidant notamment à encadrer la manifestation.