Le gratin des dirigeants étrangers réunis dimanche à Paris contre le terrorisme

SOCIETE De la chancelière allemande au Premier ministre tunisien, nombre de responsables étrangers seront à Paris dimanche pour manifester contre le terrorisme…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk à Berlin en compagnie d'Angela Merkel, le jeudi 8 janvier 2015 Lancer le diaporama
Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk à Berlin en compagnie d'Angela Merkel, le jeudi 8 janvier 2015 — John MacDougall AFP

Aux côtés des dirigeants politiques, syndicaux et religieux français, de nombreux chefs de gouvernement étrangers vont participer aux «marches républicaines» prévues dimanche à Paris et en régions. Ces rassemblements sont organisés pour rendre hommage aux victimes, mais aussi pour dire non au terrorisme.

>> Toutes les infos sur cette actualité, ce samedi, dans notre live.

Premiers responsables étrangers à avoir confirmé leur présence autour du président François Hollande : la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre britannique David Cameron, le président du conseil italien Matteo Renzi, et le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy. Seront aussi présents les chefs de gouvernement danois Helle Thorning-Schmidt, belge Charles Michel et néerlandais Mark Rutt, mais aussi grec Antonis Samaras, portugais Pedro Passos Coelho et tchèque Bohuslav Sobotka.

L'Afrique et le Moyen Orient représentés

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le président du Parlement européen, Martin Schulz et le président du Conseil européen Donald Tusk seront aussi présents.

>> 700.000 personnes ont défilé ce samedi en France

Des dirigeants non européens ont également annoncé leur présence: le président ukrainien Petro Porochenko, le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, le ministre des Affaires étrangères des Emirats arabes unis, cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyane seront présents. Benyamin Netanyahu, Premier ministre de l'Etat d'Israël sera aussi présent, accompagné d'Avigdor Lieberman, ministre israélien des Affaires étrangères. Tout comme le président palestinien Mahmoud Abbas, et le couple royal jordanien.

L'Afrique sera représentée par les présidents malien Ibrahim Boubacar Keïta et nigérien Mahamadou Issoufou, mais aussi par le Premier ministre tunisien Mehdi Jomaa.

Dispositif de sécurité exceptionnel

L'Amérique du Nord sera représentée par le ministre américain de la Justice Eric Holder et le ministre canadien de la Sécurité publique Steven Blaney.

Parmi les responsables des institutions internationales, seront à Paris dimanche le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenber et les dirigeants de l’Organisation internationale de la Francophonie, du Bureau international du Travail, et de la Ligue arabe.

La venue de ces nombreux responsables politiques étrangers de premier plan a conduit les autorités françaises à mettre en place un dispositif de sécurité exceptionnel. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé ce samedi après-midi l’engagement de plus de 5.500 militaires et policiers. Le ministre a mentionné la mobilisation de 24 unités mobiles, 150 policiers en civil chargés de la sécurité des hautes personnalités, des tireurs d'élite, ou encore 20 équipes des brigades parisiennes anticriminalité (BAC).