Une participante du rassemblemen  en mémoire des victimes des attaques en France, le 10 janvier 2015 à Caen.
Une participante du rassemblemen en mémoire des victimes des attaques en France, le 10 janvier 2015 à Caen. — AFP PHOTO/CHARLY TRIBALLEAU

MANIFESTATIONS

Banderoles et pancartes brandies par les participants aux rassemblements de ce samedi

De Niort à Orléans en passant par Nice, les participants aux rassemblements ont rendu hommage aux victimes des trois jihadistes français…

Une émotion et un hommage partagés. Des rassemblements en souvenir des victimes des actions sanglantes des trois djihadistes ont été organisés ce samedi dans de nombreuses villes françaises. Ceux-ci ont rassemblé 700.000 personnes dans tout le pays, selon le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve samedi après-midi.

>> Toutes les infos sur l'enquête ce samedi dans notre live

Des internautes, anonymes et élus, ont publié sur les réseaux sociaux leur mobilisation avec le hashtag (mot-dièse) #JeSuisCharlie ou #LaFranceEstCharlie ou encore #NousSommesCharlie.

Pancartes et banderoles

A Niort, à Orléans, à Fontainebleau ou encore à Coulommiers, des internautes ont tweeté des photos de ces rassemblements. Des participants brandissaient des pancartes et des banderoles pour dire «non» à la barbarie.

Dans certains cortèges, la marche était silencieuse et sans drapeaux.

 

A Pau, au moins 30.000 personnes, selon la police, ont défilé à travers le centre-ville, derrière une large banderole proclamant «Nous sommes tous Charlie», tenue par des lycéens.