Qui est Hayat Boumeddiene, la compagne de Coulibaly, activement recherchée?

SOCIETE Les principales informations concernant cette jeune femme de 26 ans, compagne du preneur d’otage à Paris, activement recherchée ce samedi…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

l'appel à témoins concernant Hayat Boumeddiene,  publié par le ministère de l'Intérieur le 9 janvier 2015.
l'appel à témoins concernant Hayat Boumeddiene, publié par le ministère de l'Intérieur le 9 janvier 2015. — Sipa

Elle est la femme la plus recherchée de France ce samedi: Hayat Boumeddiene, la compagne du preneur d'otage de l'épicerie casher, est «toujours recherchée» dans l'enquête sur la fusillade mortelle de jeudi matin à Montrouge (Hauts-de-Seine). «Elle ne figure pas parmi les personnes décédées ou blessées» lors de la prise d'otages et de l'assaut», a expliqué une source proche du dossier. Elle est susceptible d'être "armée et dangereuse"

>> Toutes les infos sur l'enquête, ce samedi, dans notre live

L’appel à témoins la visant, publié vendredi, a été relancé par le ministère de l’Intérieur ce samedi.

 Les forces de l’ordre pensent que cette femme a aidé Amedy Coulibaly dans son entreprise terroriste. En effet, c'est avec le véhicule d’Hayat Boumeddiene qu'Amedy Coulibaly s'est rendu vendredi Porte de Vincennes à Paris.

Fondamentalisme

La jeune femme née en 1988 pourrait par ailleurs aider les enquêteurs à comprendre les attaques d’Amedy Coulibaly, mais aussi des frères Kouachi, suspectés d’être les auteurs de la tuerie visant «Charlie Hebdo» mercredi. En effet, vendredi soir, le procureur de la République François Molins, a révélé qu'Hayat Boumeddiene avait échangé, en un an, pas moins de 500 coups de téléphone avec l’épouse de Chérif Kouachi. Cette dernière, Izzana Hamyd, est depuis mercredi en garde à vue.

Née en 1988, orpheline de mère en 1994, Hayat Boumeddiene fait partie d'une fratrie de sept enfants originaire de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), relate Le Parisien. Elle a été placée par les services sociaux en 1996, vers huit ans. Elle était connue des services de police depuis quelques années. Selon l’Obs, elle a été interrogée en 2010, après l'arrestation d’Amedy Coulibaly dans le cadre d'un projet d'évasion de Smain Ait Ali Blekacem, l’un des responsables de la vague d'attentats à Paris en 1995.

La jeune femme est présentée lors de cette enquête comme la compagne d'Amedy Coulibaly, épousée religieusement et non civilement en juillet 2009. Hayat Boumeddiene aurait alors refusé de condamner les attentats des extrémistes islamistes, dénonçant au contraire «les innocents tués par les Américains».

Déménagement prévu

La jeune femme vivait avec son compagnon sorti de prison dans un studio d’une résidence à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine). Le couple avait l’intention de déménager prochainement. Un témoin a expliqué à BFMTV qu’elle les avait vus «sortir des cartons, des caisses, des livres», Hayat étant habillée avec un voile «de la tête aux pieds».

Un voile intégral qu’affectionnait la jeune femme en 2010, ce qui l'avait poussé à arrêter son emploi de caissière. Plusieurs photos d’elle et de son compagnon ont été publiées par le JDD. L’une, en bikini, avec Amedy Colibaly, daterait de 2008 ou 2009. Les autres, avec un voile intégral, dateraient de 2010 dans le Cantal. La jeune femme pose avec une arbalète, côtoyant Amedy Coulibaly.

La jeune femme avait renoué avec son père peu avant un voyage à La Mecque l'année dernière, précise Le Parisien. Vendredi, ce père s'est fait conduire auprès des forces de police pour témoigner. Un témoin a confié au quotidien régional que l'homme est «sous le choc».