Attaque à «Charlie Hebdo»: Valls prédit «des millions» de manifestants dimanche... Hayat Boumeddiene aurait pu rejoindre la Syrie jeudi...

TERRORISME Revivez les événements en direct au lendemain des prises d'otages de Dammartin-sur-Goële et de Vincennes...

Mathias Cena, Anne-Laetitia Béraud, T.L.G. et CP

— 

Des bougies forment le mot
Des bougies forment le mot — REMY GABALDA / AFP


 

Bonsoir, ce live est teriné, merci de l'avoir suivi. Voici les informations essentielles de la journée:

> 700.000 personnes ont manifesté ce samedi, Manuel Valls en attend "plusieurs millions" demain >> voir la carte des rassemblement du week-end

>Hayat Boumeddiene, la compagne de preneur d'otages de Vincennes, activement recherchée par la France, serait en Syrie >> plus de détails par ici

>Une quarantaine de dirigeants étrangers sont attendus dimanche pour la marche républicaine à Paris, un dispositif de sécurité exceptionnel a été déployé >> lire la liste ici  et voir le dispositif par là

23h01 Le président palestinien Mahmoud Abbas présent à la marche républicaine à Paris, selon une source diplomatique

23h  La mère et les soeurs du jihadiste Amedy Coulibaly ont "condamné" les attentats de Paris et Montrouge

«Nous condamnons ces actes. Nous ne partageons absolument pas ces idées extrêmes. Nous espérons qu'il n'y aura pas d'amalgame entre ces actes odieux et la religion musulmane», ont-elles affirmé. Amedy Coulibaly a été tué vendredi à Paris dans l'assaut des policiers contre le supermarché cacher où il retenait des otages.

 

22h30 Le mode d'emploi de la marche républicaine de dimanche à Paris

Horaires, itinéraires, transports, conseils de sécurité : le mode d'emploi de la marche organisée demain à Paris en soutien aux victimes des attentats est à lire par ici

21h50 Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu présent dimanche à la «marche républicaine» organisée à Paris

«Benjamin Netanyahu, Premier ministre de l'Etat d'Israël, accompagné d'Avigdor Lieberman, ministre israélien des Affaires étrangères, seront présents à la marche républicaine en hommage aux victimes des attentats terroristes, pour exprimer leur soutien au peuple français et à ses dirigeants», a annoncé samedi soir l'ambassade dans un communiqué.

 

21h25 La préfecture de police de Paris publie le parcours de la marche républicaine de dimanche

21h03 Hollande reçoit dimanche des représentants de la communauté juive, 45 dirigeants étrangers et les ex-président et Premiers ministres

François Hollande recevra successivement dimanche à l'Élysée les représentants de la communauté juive, le gouvernement, l'ensemble des ex-présidents et Premiers ministres, et une quarantaine de dirigeants étrangers avant la marche républicaine prévue à 15H00, a annoncé samedi la présidence.

21h Les cinq gardes à vue de proches des Kouachi ont été levées

Les cinq personnes placées en garde à vue dans l'enquête sur les attentats commis cette semaine à Paris, des membres de l'entourage des frères Kouachi, ont toutes été relâchées samedi, a-t-on appris de source judiciaire. Parmi elles, il y avait l'épouse de Chérif Kouachi, le cadet des tueurs de Charlie Hebdo. Son beau-frère, un lycéen de 18 ans, avait été relâché dès vendredi.

20h23 «Ce qu'il faut, c'est s'intéresser aux dessinateurs quand ils sont vivants», dit Plantu

Plantu, dessinateur du Monde, appelle les patrons de presse à faire «preuve de courage» et à publier davantage de caricatures: «ce qu'il faut, c'est s'intéresser aux dessinateurs quand ils sont vivants», déclare-til ce samedi dans un entretien à l'AFP.

20h06 81% des Françaiss prêts à se mobiliser

Selon un sondage exclusif Odoxa à paraître dans «le Parisien Dimanche» et «Aujourd'hui en France», 81% des Français se disent prêts à se mobiliser pour rendre hommage aux morts de «Charlie Hebdo». «Cela ne signifie pas forcément qu’ils seront autant dans la rue, mais ce résultat indique un potentiel de manifestation», précise samedi soir Gaël Sliman, président de l’institut Odoxa sur le site du Parisien.

19h50: Valls prédit «des millions» de manifestants dimanche

19h40: Des milliers de personnes rassemblées Porte de Vincennes


Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées samedi soir à Paris, Porte de Vincennes, avec de nombreuses personnalités politiques, dont le Premier ministre, devant la supérette casher où quatre personnes ont été tuées la veille par un homme se réclamant du groupe Etat islamique.
 

Manuel Valls est arrivé vers 19h25 sous les applaudissements à ce rassemblement à l'initiative du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France). De nombreuses personnalités politiques ou associatives étaient présentes.

19h34: Hollande convie dimanche matin à l'Elysée l'ensemble du gouvernement puis les ex-présidents et Premiers ministres


François Hollande a convié successivement à l'Elysée dimanche matin l'ensemble du gouvernement à 12h00, puis les anciens chefs de l'Etat et Premiers ministres à 13h00, avant la grande manifestation en hommage aux victimes des attentats, a annoncé la présidence.
 

Seuls manqueront à l'appel les ex-présidents Valérie Giscard d'Estaing et Jacques Chirac. Nicolas Sarkozy et l'ensemble des anciens chefs de gouvernement ont en revanche tous répondu positivement à l'invitation, a-t-on précisé de même source.

18h54: La famille de Charb dément «l'engagement relationnel» entre le dessinateur et Jeannette Bougrab

 

La famille du dessinateur Charb, tué mercredi, a «formellement» démenti «l'engagement relationnel» entre le caricaturiste et Jeannette Bougrab, ancienne secrétaire d'Etat, qui s'est présentée à de multiples reprises dans les médias comme compagne du dessinateur, dans une déclaration à l'AFP, samedi.

«Nous démentons formellement l'engagement relationnel de Charb avec Jeannette Bougra », a déclaré à l'AFP, le frère de Stéphane Charbonnier dit Charb, Laurent Charbonnier qui a indiqué s'exprimer également au nom du père et de la mère du dessinateur.

18h51: Hollande recevra la communauté juive à l'Elysée dimanche à 9h00
 

François Hollande recevra dimanche à 9h00 les représentants de la communauté juive à l'Elysée avant la marche en mémoire des victimes. Le président de la République recevra ces représentants avec le Premier ministre Manuel Valls ainsi que les ministres de l'Intérieur et de la Justice, Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira.

18h21: A lire: Le gratin des dirigeants étrangers réunis dimanche à Paris contre le terrorisme

18h05: A lire: Qui est Hayat Boumeddiene, la compagne de Coulibaly, activement recherchée?

17h58: Plus de 5.500 policiers et militaires mobilisés dimanche à Paris
 

Plus de 5.500 policiers et militaires seront mobilisés dimanche à Paris et son agglomération, dont 2.200 pour assurer la sécurité de la manifestation historique en hommage aux victimes des récentes attaques, a annoncé samedi le ministre de l'Intérieur.
 

«Face à cette situation exceptionnelle, des mesures tout aussi exceptionnelles seront prises pour assurer la sécurité de la manifestation et le respect de l'ordre public», a déclaré Bernard Cazeneuve, évoquant notamment des «tireurs d'élite» sur les toits des immeubles bordant l'itinéraire de la manifestation.

17h39: Plusieurs centaines de milliers de manifestants attendus dimanche

 

Plusieurs centaines de milliers de personnes sont attendues dimanche à Paris pour manifester en hommage aux victimes des attaques terroristes à Paris, a annoncé samedi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

17h37: 700.000 personnes ont défilé partout en France

17h35: Hayat Boumeddiene est en Turquie «depuis un certain temps»

Hayat Boumeddiene, la compagne d'Amedy Coulibaly est en Turquie «depuis un certain temps», affirme une source policière à l'AFP.
La jeune femme aurait pris un vol le 2 janvier dernier entre Madrid et la Turquie. «Les images de vidéo surveillance sont formelles», explique une source policière au Figaro. Une femme au profil similaire aurait été aperçu par les autorités d'Istanbul, à la frontière Syro-Turque jeudi dernier.

 

17h20: A suivre, le détail sur la sécurité de la manifestation de demain.

17h18: «La manifestation de demain sera exceptionnelle»

17h17: Conférence de presse de Bernard Cazeneuve

16h57: La famille du policier tué Ahmed Merabet appelle à éviter les «amalgames»


«Ahmed était très fier de s'appeler de représenter la police française et de défendre les valeurs de la République. A force de détermination, il  a obtenu son diplôme. Ses collègues le décrivent comme un homme d'action passionné. Il avait la volonté de veiller sur sa maman depuis la disparition de son père. Dévasté ces actes barbares, nous nous associons aux familles de victime», témoigne l'un des membres de sa famille.

«
Arrêtez de faire des amalgames, de déclencher des guerres, de brûler des mosquées ou des synagogues. Je m'adresse à tous les racistes, islamophobes et antisémites: il ne faut pas mélanger les extrémistes et les musulmans» 

16h50: Hollande a rendu visite aux policiers hospitalisés

 

François Hollande a rendu visite samedi après-midi à deux policiers hospitalisés après avoir été blessés la veille dans l'assaut pour libérer les otages de la supérette casher de la porte de Vincennes, a indiqué son entourage.

Lors de ce déplacement non prévu à son agenda, le président de la République a successivement rendu visite à un policier de la Brigade d'intervention de la préfecture de police de Paris à l'hôpital Henri Mondor de Créteil et à un policier du Raid à l'hôpital Begin de Saint-Mandé, a-t-on précisé de même source.

16h08: Marine Le Pen manifestera dimanche à Beaucaire (Gard), mairie FN

16h01: Des centaines de milliers de manifestants manifestent en hommage aux victimes partout en France

Plus d'informations à lire par ici.

15h53: Marine Le Pen et les élus FN ne manifesteront pas à Paris
 

«Nous élus de la Nation, nous prendrons part aux défilés là ou l’esprit de tolérance est plus fort, là ou le sectarisme se fait moins violent […] ailleurs que dans le défilé parisien récupéré hélas par des partis qui représentent ce que les Français détestent».

15h31: Le Hamas condamne l'attentat de Charlie Hebdo

 

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a condamné samedi l'attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo, dans un communiqué publié pour l'occasion en français.
 

Le Hamas «condamne les agressions contre le magazine Charlie Hebdo et insiste sur le fait que la différence d'opinions et de pensées ne saurait justifier le meurtre».

15h26: Transports gratuits à Lyon dimanche

 

L'ensemble des transports en commune de l'agglomération lyonnaise sera gratuit dimanche après-midi à l'occasion de la marche républicaine à Lyon en hommage aux victimes des attentats, contre Charlie Hebdo et la supérette casher, a annoncé samedi le réseau TCL.

15h23: VIDEO. Des fleurs et des dessins devant les locaux de Charlie Hebdo


#from=embediframe

14h31: «Un homme extrêmement déterminé, qui a ouvert le feu le premier sur les forces d'intervention», explique le chef de la police nationale

A Vincennes, «il a été considéré qu'il fallait intervenir pour sauver la vie des otages. Il devenait nécessaire au bout de plusieurs heures de négociations de rentrer dans le magasin. Les négociations n'avançaient plus. Nous avons coordonné l'attaque avec la gendarmerie nationale. C'était un homme extrêmement déterminé, qui a ouvert le feu le premier sur les forces d'intervention», a ajouté Jean-Marc Falcone, directeur général de la police nationale (DGPN) sur BFMTV ce samedi après-midi.

 

14h31: On crait toujours d'autres attaques même si on n'a pas d'informations précises, déclare Jean-Marc Falcone, directeur général de la police nationale à BFM TV.

14h20: Dans une chambre froide ou sous un évier, au moins six otages ont le reflexe de se cacher

-A Dammartin (Seine-et-Marne), Lilian s'est réfugié «terrorisé» sous un évier dans la salle de restauration du second étage de l’imprimerie. L'employé, parvient à surmonter sa peur pour ne pas se faire repérer et donne des éléments tactiques, à la cellule négociation du GIGN.
-Porte de Vincennes (Paris), au moins cinq personnes, dont un homme et son fils de trois ans, se sont cachés dans la chambre froide. Les otages se ruent au fond du magasin quand l'assaillant entre dans le supermarché, et vont se cacher dans la chambre froide. Au bout d'un moment, le preneur d'otage se rend compte que des clients se sont réfugiés dans la chambre froide. Il envoie quelqu'un les chercher. Tous les otages sont réunis.
 

14h11: La Russie présente dimanche à la marche républicaine

 

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov participera dimanche à la «marche républicaine» organisée après les attaques contre Charlie Hebdo et un supermarché casher, pour exprimer sa «solidarité et son soutien à la guerre contre le terrorisme».

13h32: Présence de colis suspects dans les transports en commun

De  nombreuses fausses alertes également dans les transports franciliens.


13h07: Multiplication de fausses alertes dans la capitale


Sur les réseaux sociaux, des internautes relaient de nombreuses rumeurs sur la présence d'hommes armés à Paris. La dernière en date à proximité de Laumières (19e), obligeant les forces de l'ordre à intervenir.


«Il y a plein de policiers, en état d’alerte, armes en main. Ils m’ont demandé il y a dix minutes de baisser le rideau et de fermer la boutique. Je me suis enfermée. C’est très inquiétant. Les policiers disent aux gens de vite rentrer chez eux. Ils sont en train de barrer l’avenue Jean Jaurès», indique à 20 Minutes, la gérante d'un commerce. Finalement, les policiers quittent la zone, il s'agissait d'une fausse alerte.

 

12h40: 500 militaires de plus déployés à Paris et aux alentours

12h37: Point presse sur la sécurité de la manifestation à 17h00

 

Bernard Cazeneuve fera une déclaration à la presse samedi à 17H00 à l'Hôtel de Beauvau, sur «le dispositif de sécurisation de la manifestation républicaine du dimanche», a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

12h35: Cellule d'aide aux victimes installée au Quai d'Orsay


 Le Premier ministre a décidé la mise en place d‘une cellule interministérielle d’aide aux victimes installée dans les locaux de la cellule de crise du Quai d’Orsay. Le ministère de la Justice y tient une place importante.

Cette cellule permet une mutualisation des forces et des moyens afin d’apporter un soutien et une réponse personnalisée aux besoins des victimes et de leurs proches : accompagnement psychologique écoute, démarche administrative, aide sociale, …. Au total, c’est 8 personnes qui seront ici mobilisées dans ce but.
 

12h31: «Nous vomissons sur ceux qui, subitement, disent être nos amis», dit Willem, dessinateur de Charlie Hebdo


Le dessinateur néerlandais de Charlie Hebdo, Willem, a soutenu samedi dans la presse néerlandaise « vomir sur ceux qui, subitement, disent être nos amis » suite à l'attaque perpétrée contre l'hebdomadaire satirique, et a épinglé la présidente du Front national Marine Le Pen.

« Nous avons beaucoup de nouveaux amis, comme le pape, la reine Elizabeth ou Poutine : ça me fait bien rire », a-t-il ironisé dans un entretien au quotidien néerlandais de centre-gauche Volkskrant : « Marine Le Pen est ravie lorsque les islamistes se mettent à tirer un peu partout ».

12h30: Le premier ministre turc participera à la manifestation dimanche

 

Le premier ministre turc Ahmet Davutoglu participera à la manifestation de dimanche à Paris contre le terrorisme, organisée après l'attaque contre Charlie Hebdo, a indiqué l'agence Anatolie «pour marquer sa solidarité avec le peuple français», a indiqué l'agence.

12h28: Toulouse: Un lycéen en garde-à-vue pour avoir menacé de «faire sauter» son lycée

 

Un jeune homme de 17 ans a été placé en garde-à-vue vendredi soir, après avoir menacé de «faire sauter» son e lycée Berthelot de Toulouse, indique France 3. Son domicile a été perquisitionné, aucun explosif n'a été retrouvé. 

12h23: Fin de l'intervention de Manuel Valls

12h18: «Il ne s'agit pas d'une guerre de civilisation au sens ou l'entendraient certains. C'est une guerre contre le djihadisme, contre le terrorisme, contre l'islamisme radical.»

12h10:«Ce sera une manifestation inouïe qui restera dans les annales. Venez nombreux dimanche»

12h08: «Nous assurons la sécurité. La plus belle des réponses est celle que le peuple français donne. Normal, que ce cri de liberté ait lieu à Paris»

12h05: «Nous ne devons pas baisser la garde. Les autorités poursuivent la traque pour arrêter les complices. Il y a eu des arrestations. Il faut continuer à démanteler ces réseaux.»

12h04: «Je ne vous cache pas mon dégout qu'un hebdomadaire sorte avec cette une» (photo d'un policier abattu en une du Point)

12h03: «Charlie doit continuer à vivre»

11h59: «Soulagement, tristesse, colère»


La France a connu trois attaques. [...] Bien sur, hier il y a eu le soulagement, la fin des opérations menées avec un professionnalisme inouï. J'ai été leurs chef, je sais ce que nous leur devons, ces gendarmes, ces policiers.
Mais en même temps, la peine, la tristesse, la colère sont là. 17 morts en trois jours. Nous n'avons pas connu un telle attaque terroriste depuis des décennies.

11h58: Intervention de Manuel Valls à Evry, dans l'Essonne

11h57: Gratuité dans les transports en Ile-de-France dimanche


L'ensemble des transports en commun en Ile-de-France seront gratuits dimanche à l'occasion de la marche républicaine à Paris en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo, a annoncé samedi Jean-Paul Huchon, président de la Région et du Syndicat des transports (Stif).

11h55:VIDEO. Les images du face-à-face entre le Raid et Coulibaly


Jean-Marie Le Pen: «Moi, je suis désolé, je ne suis pas Charlie»


«Je ne suis pas Charlie», a lancé samedi Jean-Marie Le Pen qui, tout en déplorant «la mort de douze compatriotes» dans l'attentat contre Charlie Hebdo, a dénoncé le rassemblement prévu dimanche «orchestré par les médias» et qui lui rappelle Carpentras et l'entre-deux tours de 2002.
«Je ne me sens pas du tout l'esprit de Charlie. Je ne vais pas, moi, me battre pour défendre l'esprit de Charlie qui est un esprit anarcho-trotskyste parfaitement dissolvant de la moralité politique», a poursuivi le fondateur du parti d'extrême droite.

11h43: Photo de l'exécution d'un policier en Une du Point: Cazeneuve dénonce une «atteinte à la mémoire»


Le ministre de l'Intérieur a dénoncé une « atteinte à la mémoire » après la publication en Une du Point de la photo de l'exécution du policier tué à bout portant mercredi matin après la fusillade de Charlie Hebdo.
Évoquant une «photographie particulièrement révoltante», Bernard Cazeneuve a «[déploré] cette atteinte à la mémoire d'un policier disparu dans l'exercice courageux de ses fonctions, et renouvelle son soutien à sa famille, à ses proches et à ses collègues, terriblement éprouvés», appelant « chacun à la responsabilité (...) dans l'épreuve que la France traverse face à la barbarie terroriste».
 
10h54: Roger Cukierman, président du Crif, explique qu'«il n'y a pas de sécurité pour les Juifs, nulle part dans le monde» 
Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a déploré ce samedi matin sur BFMTV qu'«il n'y a pas de sécurité, nulle part dans le monde, pour les Juifs». «Il faut se battre, il faut que l'on soit des citoyens français comme les autres. Il n'est pas normal que les synagogues soient protégées [par la police], alors que les églises et les mosquées ne le sont pas». Roger Cukierman a enfin déploré que les enfants envoyés dans des écoles juives puissent «être des cibles des assassins».
 
10h53: Qui est Lilian, l’homme qui s’est caché dans l’imprimerie investie par les frères Kouachi?
A Dammartin (Seine-et-Marne), Lilian a eu la vie sauve en se réfugiant sous un évier de l'imprimerie où étaient retranchés les frères Kouachi. Il était «terrorisé», a expliqué vendredi soir le procureur de la République François Moulins. Le jeune homme est parvenu à surmonter sa peur et à ne pas se faire repérer «tout au long des évènements». Avec des SMS, l'homme a pu donner «des éléments tactiques, comme sa position à l'intérieur des locaux, à la cellule négociation» du GIGN.  Des renseignements d'autant plus précieux que l'homme a «pu entendre les deux suspects parler». Ce contact «a permis de le rassurer et de lui donner la conduite à tenir pour le plan d'assaut». Il a communiqué également par texto avec un membre de sa famille, selon une autre source proche du dossier.
10h48: A propos des manifestations de soutien aux victimes, dimanche
Le ministre Bernard Cazeneuve assure ce samedi matin que toutes «les dispositions sont prises» pour que les rassemblements de dimanche soient sécurisés. Il donnera cette après-midi une nouvelle conférence de presse afin d'annoncer plus précisément les moyens de cette sécurité.
 
10h40: Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, fait  le point de la situation des enquêtes
Depuis l'Elysée, le ministre explique ce samedi matin que l'enquête continue sur les terroristes et leurs actes, mais aussi «sur l'ensemble des risques depuis plusieurs mois».
«Nous souhaitons maintenir le haut niveau de vigilance (...) Le plan Vigipirate doit être maintenu dans les prochaines semaines» afin de protéger «un certain nombre d'institutions». Des moyens supplémentaires vont être également débloqués, dont «320 militaires décidés par le Premier ministre et le Président.»
 
10h16: L'appel à témoins visant Hayat Boumeddiene renouvelé par le ministère de l'Intérieur
Dans un tweet, Place Beauvau invite la population à donner des informations concernant Hayat Boumedienne, la compagne du preneur d'otage Amedy Coulibaly, tué vendredi dans une supérette casher à Paris.
 
10h03: Quand Coulibaly dénonçait l'apathie de la population qui paie ses «taxes»
Le preneur d'otage à la supérette parisienne s'est réclamé, dans un appel à la chaîne BFMTV, du groupe Etat islamique. Il explique dans un style décousu et parfois nébuleux aux otages les raisons de son action. Il cite notamment l'action militaire française au Mali, les bombardements occidentaux en Syrie et dénonce l'apathie de la population qui paie ses «taxes» et est donc «d'accord» avec le gouvernement.
«Laissez les musulmans tranquilles», dit-il alors à l'un des otages, ajoutant: «Chez nous, c'est la loi du Talion».
 
10h: Dans la supérette casher, Coulibaly a justifié son action devant les otages 
Le jihadiste Amedy Coulibaly a justifié son action devant les personnes qu'il retenait en otages dans un supermarché casher de Paris vendredi, demandant notamment de «laisser les musulmans tranquilles», dans une conversation enregistrée et diffusée samedi sur RTL.
 
9h25: Le récapitulatif des événéments depuis mercredi
8h42: Le fol arsenal des trois terroristes
Les frères Kouachi étaient en possession:
- De deux Kalachnikovs, de grenades, d'un lance-roquettes
Amedy Coulibaly avaient en sa possession:
- Deux kalachnikovs, deux pistolets, des explosifs et un détonateur
 
08h34: La gendarmerie a diffusé une vidéo de l'assaut
Le compte Youtube de la gendarmerie a mis en ligne un film de moins d'une minute de son action contre les frères Kouachi, retranchés dans une imprimerie de Dammartin-en-Goêle.

&feature=youtu.be



 
8h01: Un journal australien publie un dessin humoristique du prophète Mahomet
Un journal australien a publié samedi un dessin humoristique du prophète Mahomet discutant avec Jésus et a appelé à soutenir la liberté d'expression dans le monde.
Dans un éditorial, The Weekend Australian appelle le monde occidental à ne pas montrer de faiblesse dans la défense de ses valeurs fondamentales et à ne pas céder sur la liberté d'expression.
A propos de l'attentat commis mercredi par deux djihadistes français d'origine algérienne contre Charlie Hebdo, qui a fait douze morts, le journal écrit: «Que cela soit délibéré ou pas, l'un des aspects les plus dévastateurs de cette atrocité est qu'elle a frappé notre civilisation à un endroit qui est déjà en train de devenir notre talon d'Achille: un penchant lâche pour le politiquement correct».
 
7h56: Des produits «Je suis Charlie» sur la toile, avec promesse de ne pas en tirer profit
T-shirts, tasses, casquettes, badges... les produits à l'effigie du slogan "Je suis Charlie" fleurissent sur internet, alors que les plateformes de ventes en ligne comme Ebay ou Amazon s'engagent à reverser les commissions perçues au magazine Charlie Hebdo.

Plusieurs sites avaient retiré ces produits de leurs boutiques en ligne ou fermé les boutiques en ligne spécialisées dans les produits dérivés "Je suis Charlie" rapidement, après des protestations d'internautes indignés.
 
7h49: En Allemagne, le mouvement anti-islam espère capitaliser sur les attentats parisiens
Le mouvement anti-islam en Allemagne compte sur l'angoisse provoquée par les attentats meurtriers perpétrés au nom du jihad en France pour accroître la mobilisation aux manifestations du lundi à Dresde (est), où 18.000 personnes ont défilé en début de semaine.

Dans toute l'Europe, le mouvement anti-islam pourrait profiter de l'émotion suscitée par les attentats en France pour attirer de nouveaux sympathisants. A Vienne, une première manifestation Pegida est prévue fin janvier, tandis que le chef du parti britannique anti-immigration Ukip a évoqué la présence d'«une cinquième colonne» en Europe.
 
7h46: La France à l'heure du deuil
Après trois jours de sang et d'angoisse, semés par trois jihadistes, de Charlie Hebdo à un magasin juif de Paris: c'est une France soulagée par le dénouement mais profondément traumatisée qui s'apprête à panser ses plaies et à manifester en masse à la mémoire des victimes.

Toulouse, Marseille, Lyon, Nantes...Dès samedi des manifestations dans plusieurs villes devraient exprimer cette solidarité dans l'hommage aux victimes et à leurs proches, dans la pluralité des origines, sensibilités politiques, et croyances religieuses.

7h27: Saïd Kouachi a été employé à la mairie de Paris pendant deux ans

Entre 2007 et 2009, le plus jeune des deux tueurs de Charlie Hebdo a été employé à la Ville, au service propreté, selon le Parisien. Il est décrit par ses anciens collègues comme «endoctriné», «ingérable», «renvoyé», n'étant pas allé au teme de son contrat de trois ans. «Il était déjà endoctriné et se dirigeait vers un certain intégrisme», témoignent des fonctionnaires.