Montpellier: Le preneur d'otage s'est rendu, les deux otages libérées

SOCIETE Les négociations ont duré plusieurs heures avec le Groupe d'intervention de la police nationale (GIPN), venu de Marseille...

M.C. avec AFP

— 

La police arrive sur le lieu du braquage dans une bijouterie du centre de Montpellier où deux femmes sont retenues en otage le 9 janvier 2015
La police arrive sur le lieu du braquage dans une bijouterie du centre de Montpellier où deux femmes sont retenues en otage le 9 janvier 2015 — AFP

Un homme armé qui avait pris en otage vendredi deux employées d'une bijouterie du centre de Montpellier lors d'un braquage, s'est rendu samedi peu avant 2h à la police, et les deux otages sont saines et sauves, a-t-on appris de source policière.

Des négociations qui ont duré plusieurs heures entre le Groupe d'intervention de la police nationale (GIPN) venu de Marseille, ont abouti à la reddition du preneur d'otages sans violence, a-t-on ajouté de même source.

Cet homme, âgé d'une quarantaine d'année, a été interpellé et placé en garde à vue, a indiqué le procureur de la République, Christophe Barret, lors d'un point-presse. «Vers 17h, cet homme était entré dans la bijouterie mais il n'y a pas eu de tentative de vol et son geste est inexpliqué», a-t-il ajouté.

«Il tenait un discours cohérent même si son geste est incohérent», a poursuivi le procureur. Le magistrat a redit que ces faits n'avaient aucun lien avec les prises d'otage dans la région parisienne liées à l'islamisme radical. «Les deux vendeuses n'ont pas subi de violence et n'ont pas été entravées», a-t-il encore précisé.