Attaque à «Charlie Hebdo»: Revivez les événements du vendredi 9 janvier

TERRORISME L'après prises d'otages heure par heure...

Thibaut Le Gal
— 
French police officers arrive to take up positions near Porte de Vincennes in Paris on January 9, 2015, after at least one person was injured when a gunman opened fire at a kosher grocery store and took at least five people hostage, sources told AFP. The attacker was suspected of being the same gunman who killed a policewoman in a shooting in Montrouge in southern Paris on January 8. AFP PHOTO / LOIC VENANCE
French police officers arrive to take up positions near Porte de Vincennes in Paris on January 9, 2015, after at least one person was injured when a gunman opened fire at a kosher grocery store and took at least five people hostage, sources told AFP. The attacker was suspected of being the same gunman who killed a policewoman in a shooting in Montrouge in southern Paris on January 8. AFP PHOTO / LOIC VENANCE — AFP

Revivez l'assaut des forces d'intervention à Dammartin par ici

Revivez l'assaut des forces d'intervention à Vincennes par ici

Ce qu'il faut retenir de la journée:

1/A Dammartin-sur-Goële, les frères Kouachi sont sortis de l’imprimerie dans laquelle ils étaient retranchés en tirant sur les forces de l’ordre peu avant 17h15. Ils ont été tués par le GIPN. Finalement, l’otage qu’il retenait n’en était pas vraiment un, il s’était caché de l’imprimerie.

2/Amedy Coulibaly, le preneur d’otages de l’épicerie Casher, a été tué dans l’assaut du RAID, donné 10 minutes après celui de Dammartin. Au moins cinq personnes ont été tuées, dont le preneur d’otages. Il reste un doute sur l’identité d’une des personnes tuées, qui pourrait avoir accompagné Amedy Coulibaly.

3/Il est désormais avéré qu’Amedy Coulibaly, le preneur d’otages de Vincennes, est l’homme qui a tué une policière à Montrouge jeudi. Et il est également établi qu’Amedy Coulibaly connaissait très bien les frères Kouachi, les auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo, via la filière irakienne des Buttes-Chaumont.

4/Une personne toujours recherchée. Un avis de recherche a été lancé pour la compagne de Coulibaly, Hayat Boumeddiene, 26 ans, dont le sort n'était pas connu.

5h48 : «Vive la France», écrit John KerryAprès le président américain Barack Obama, le secrétaire d'Etat John Kerry s’est rendu à l’ambassade de France à Washington pour signer le livre de condoléances en hommage aux victimes des attentats.«Nos cœurs sont avec vous pour le cauchemar que la France a vécu ces derniers jours», a écrit John Kerry. Il a salué un «fier et grand allié» et un «ami» des Etats-Unis, ajoutant: «Ce que Charlie Hebdo signifie ne sera jamais réduit au silence. L'idée de la liberté d'expression est trop puissante. Vive la France».
2h27 : L'Australie exprime sa solidarité avec la FranceLe Premier ministre Tony Abbott a exprimé samedi au président François Hollande la solidarité de l'Australie avec la France après les attentats meurtriers. «Le Premier ministre a déclaré, au nom du gouvernement et du peuple australiens, que notre nation déplore profondément toutes les victimes» et que «l'Australie apporte sa solidarité, son amitié et sa sympathie au gouvernement et au peuple français en ce moment difficile».
2h16 : Le hashtag #JeSuisCharlie dépasse les 5 millions de tweetsLe slogan #JeSuisCharlie a été utilisé dans plus de 5 millions de tweets dans le monde, a annoncé vendredi Twitter France. La barre symbolique des 5 millions de tweets a été franchie peu après la mort des deux auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo  et celle d'Amedy Coulibaly.Le hashtag #JeSuisCharlie dépasse les 5 millions de tweets http://t.co/Y6yjkJMl0V pic.twitter.com/1IijAWBw6j #AFP — Grégoire Lemarchand (@greglemarchand) January 10, 2015Les hashtags #JeSuisAhmed et #JeSuisPolicier, en hommage aux deux policiers tués lors de l'attaque, étaient également très populaires, bien que nettement moins présents.Si le hashtag #JeSuisCharlie n'a pas fini d'être utilisé par les internautes, il est toutefois loin d'atteindre les 18.136.006 millions de tweets qu'avait généré le mot-clé #Ferguson, de loin le plus utilisé en 2014, en référence à la ville du Missouri (centre des Etats-Unis), où un jeune Américain noir a été tué par un policier blanc début août.
1h54 : «Un désastre» pour le renseignement français, selon le Centre WiesenthalPour le rabbin Marvin Hier, fondateur et directeur du centre Simon-Wiesenthal, dédié notamment à la lutte contre l'antisémitisme et à la recherche sur l'Holocauste, les événements des derniers jours représentent «un désastre» pour les services de renseignement français et mettent ses failles en lumière.Il ajoute que des milliers d'imams en France devraient faire plus pour combattre l'extrémisme au sein de la communauté musulmane et lance un appel «solennel» à «tous les musulmans de France», estimés à entre 3,5 et 5 millions, pour participer en masse aux manifestations prévues dimanche en hommage aux victimes.
1h27 : Rassemblements dimanche au Canada et aux Etats-UnisCoïncidant avec la «marche républicaine» organisée à Paris, à laquelle participeront plusieurs dirigeants européens, une marche silencieuse est prévue à Washington dimanche à 14h (20h, heure française) en présence de l'ambassadeur de France Gérard Araud. Un rassemblement similaire est prévu à New York, à Washington Square, en début d'après-midi.A Québec, Montréal, Ottawa ou sur la côte pacifique à Vancouver au Canada, pays lui-même touché en octobre par deux attaques menées par des jeunes radicalisés aux idées islamistes, des marches silencieuses sont organisées à l'initiative de groupes citoyens.
1h15 : Washington met en garde contre les risques d'attentatsLes Etats-Unis ont mis en garde vendredi leurs ressortissants contre les risques d'attentats partout dans le monde. «Le département d'Etat demeure préoccupé par la menace continue d'attentats terroristes, de manifestations et d'autres actes de violence contre des ressortissants et des intérêts des Etats-Unis à l'étranger», selon une note actualisée de la diplomatie américaine.
2h00 : Le beau-frère de Chérif Kouachi relâchéMourad, le jeune beau-frère de Chérif Kouachi, dont le nom a été cité comme un des assaillants possibles de Charlie Hebdo, a été relâché, a annoncé vendredi soir le parquet. Après avoir circulé sur les réseaux sociaux, l'identité de ce lycéen de 18 ans avait été rendue publique dès mercredi soir par des médias. Il s'était alors spontanément présenté au commissariat de Charleville-Mézières, où il avait été placé en garde à vue mercredi en fin de soirée.
23h30 : Un responsable d'Al-Qaïda au Yémen menace la France de nouvelles attaquesUn responsable religieux d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), dont se réclament les frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo, a menacé la France de nouvelles attaques dans une vidéo diffusée vendredi, a révélé un centre de surveillance américain des sites islamistes.Dans ce message, Harith al-Nadhari, une autorité en matière de charia, la loi islamique, au sein d'Aqpa, s'adresse aux Français en ces termes: «Vous ne serez pas en sécurité tant que vous combattrez Allah, Son messager et les croyants», selon une retranscription fournie par SITE.
23h18 : A Dammartin comme à Vincennes, il a fallu déminer: Des explosifs étaient disposés par les terroristesA cette heure seules 5 gardes à vues sont encore en cours.L'enquête va se poursuivre: toutes les procédures vont être jointes compte tenu des éléments qui établissent l'entente entre ces terroristes. L'enquête s'attachera à interpeller la compagne de Coulibaly et déterminer les complicités dont ils ont pu bénéficier, identifier les financements et la provenance des armes.Elle s'attachera aussi à déterminer la place de ces actions dans les filières djihadistes.Une cellule de crise dédiée aux victimes est accessible 24h/24 et 7j/7 au 0145503460.
23h14 : Coulibaly prend en otage des clients d'un supermarché casher de VincennesCoulibaly a indiqué qu'il abattrait tous ses otages si les frères Koauchi n'étaient pas libérés. La police obtient la certitude que l'auteur de la fusillade de Montrouge est bien Amedy Coulibaly.A Dammartin, les deux frères sont sortis de l'imprimerie et se sont mis à tirer en rafales sur les policiers. Le GIGN a répondu par des jets de grenade, les deux terroristes ont continué à tirer avant d'être tués.L'employé réfugié a été libéré sain et sauf.Porte de Vincennes, un assaut de la BRI et du RAID est lancé à 17h: Coulibaly est décédé, il avait une Kalachnikoff, un fusil mitrailleur et deux pistolets. Deux fonctionnaires de police seraient blessé sà la jambe. Quatre corps sont découverts dans le magasin. L'état des corps et les déclarations faites à BFMTV à Coulibaly permet de supposer qu'aucun otage n'est décédé au cours de l'assaut donné par les forces de l'ordre mais ont été tués par le terroriste quand il est entré dans le supermarché.
23h13 : La compagne de Chérif Kouachi a échangé plus de 500 appels téléphoniques avec Hayat Boumeddiene en 2014
23h09 : Un employé de l'imprimerie réfugié sous un évierCe matin, peu après 8h, deux hommes armés sont surgis d'un bois pour braquer une automobiliste en précisant qu'ils voulaient venger le prophète. Ils abandonnent le véhicule à Dammartin en Goële, échangent des tirs avec des gendarmes qui parviennent à blesser légèrement au niveau de la gorge Saïd Kouachi. Les deux frères se réfugient dans une société de Dammartin et prennent en otage le gérant de la société.Une voiture, utilisée la veille par les deux frères, est retrouvée dans une ville voisine.A 10h20 le gérant de l'imprimerie était libéré par les frères Kaouchi, précisant qu'ils étaient lourdement armés. Le GIGN sur place localise les frères Kouachi au premier étage, et apprend qu'un employé de l'imprimerie est réfugié, terrorisé, sous l'évier de la salle de restauration. Sa présence a pu restée ignorée des terroristes.
23h06 : Une trace ADN sur la cagoule de CoulibalyEn vue du contexte et de l'armement lourd de l'auteur des faits, le Parquet de Paris s'est saisi de l'affaire dès 14h30. Les premiers témoignages recueillis confirment l'utilisation d'une arme automatique.Un individu, Amedy Coulibaly, pouvait alros être identifié, mis en cause dans l'affaire pour laquelle Chérif Kouachi était mis en cause. Coulibaluy avait été condamné à 5 ans de prison. L'épouse de Chérif Kouachi a confirmé que son mari connaissait très bien Coulibaly. Vers 23h, une trace ADN a été extraite de la cagoule abandonnée près des lieux de la fusillade à Montrouge et dénonçait Amedy Coulibaly.
22h58 : Le procureur de la République: Dans le véhicule abandonné après l'attentat contre Charlie Hebdo, un grand nombre de cocktails molotov et de munitions ont été découverts, ainsi que le spièces d'identité des frères Kouachi.Saïd Kouachi n'avait jamais été mis en examen. Son frère Chérif avait condamné en septembre 2008 à une peine de 3 ans et mis en examen dans l'affaire de la TBWH en lien avec la tentative de Belkacem mais avait bénéficié d'un non-lieu. Chérif avait aussi fait un séjour au Yémen en 2011 et avait dans son environement des djihadistes du Yémen. L'épouse de Chérif a été placée en garde à vue dès mercredi aprés-midi.De nombreuses perquisitions, écoutes, géolocalisations ont été menée dans toutes les communes où ils étaient susceptibles d'être hebergées. De nombreux proches de la famille Kouachi ont été placé en garde à vue dans la nuit de mercredi à jeudi.Un beau-frère de Chérif Kouachi nommé Mourad s'est présenté spontanément au commissariat de Charleville Mézières et placé en garde à vue.Vers 3h du matin il a été décidé de diffuser un appel à témoins.Le jeudi à 9h26 ils braquent une station service dont le gérant les reconnait formellement. L'exploitation de la vidéo surveillance confirme l'identité des braqueurs.Jeudi à 7h10 un accident de la,circulation intervenait à Montrouge, à 7h20 la police intervient et peu avant 8h la jeune policière était abattue. Des douilles de 9mm correspondant à des munitions de Kalachnikoff étaient retrouvées. L'auteur aurait dégainé une arme de poing contre l'agent de la voirie. Il a pris la fuite avec un véhicule découvert peu après près de la gare RER d'Arcueil.
22h57 : Le procureur de la République souligne l'engagement et le professionnalisme des unités d'intervention du GIGN, du RAID et de la BAC BRI qui ont permis de sauver les otages
22h56 : Le procureur de la République ouvre sa conférence de presse en rendant hommage aux victimes journalistes, policiers, gendarmes et citoyens
22h45 : A lire: Prise d'otages à Dammartin et Vincennes: Retour sur 55h de crise
22h21 : Demain en début d'aprés-midi, Marine Le Pen devrait déclarer ses intentions pour la manifestation de dimancheParticipera, participera pas au rassemblement de dimanche? On devrait connaître la position de Marine Le Pen samedi en début d'aprés-midi.
22h14 : Pendant la prise d'otages, Coulibaly a appelé des proches pour leur demander d'attaquer des commissariats, apprend-on de sources proches du dossierPendant sa prise d'otages dans un supermarché casher de l'est parisien, Amedy Coulibaly a passé plusieurs coups de téléphone, dont certains à des proches en leur demandant d'aller attaquer notamment des commissariats, a-t-on appris de source proche du dossier. «Il a demandé à ses potes d'aller attaquer différentes cibles, et notamment des commissariats de banlieue parisienne», a assuré cette source. Le preneur d'otages, Amedy Coulibaly, a été tué par les forces de l'ordre lors de l'assaut.
22h08 : Amedy Coulibaly voulait piéger une porte du supermarché mais «n'avait pas relié les explosifs»Amedy Coulibaly avait des explosifs «dans un ou plusieurs sacs» qu'il avait apportés dans l'épicerie casher de l'Est parisien lors de la fusillade mortelle, mais il ne s'en est pas servi, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier. «Il avait pas mal d'explosifs avec lui», a précisé cette source. Amedy Coulibaly, tué après sa prise d'otages dans l'épicerie casher, avait également tenté de piéger une des portes du magasin, «mais il n'avait pas relié les explosifs», a précisé cette source.
22h01 : Sit in à Rabat, au Maroc, en hommage à «Charlie Hebdo»Sit in des Marocains à Rabat devant bureau AFP #JeSuisCharlie http://t.co/5jVTStsZxI pic.twitter.com/ByZbcioqdR — Nadia Lamlili (@nadialamlili) January 9, 2015
22h : Le président ukrainien sera présent à la marche dimanche à ParisLe président ukrainien Petro Porochenko a annoncé vendredi soir sa participation à la grande marche organisée dimanche à Paris après l'attentat meurtrier contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. «Ce dimanche à Paris je prendrai part à la Marche de l'unité avec le peuple français et le président (François) Hollande», a écrit le chef de l'Etat ukrainien sur son Twitter. «On dira non au terrorisme et oui à la liberté et la démocratie», a-t-il ajouté.
21h55 : Amedy Coulibaly avait des explosifs sur lui
21h47 : La compagne de Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, est «toujours recherchée»
21h42 : Soirée de soutien «Je suis Charlie» dimanche à la Maison de la RadioUne grande soirée de soutien à Charlie Hebdo sera organisée dimanche à la Maison de la Radio à Paris et retransmise en direct et en simultané sur France 2, Culturebox, TV5 Monde, France Inter, France Bleu et France Culture, ont annoncé vendredi Radio France et France Télévisions dans un communiqué.Cette soirée «Je suis Charlie», organisée également avec le concours du ministère de la Culture et de la Communication, se déroulera dans l'auditorium de la Maison de la Radio à 21h. De nombreuses personnalités, artistes, caricaturistes, musiciens, journalistes, intellectuels, témoigneront «en humour et en musique» de leur soutien à Charlie Hebdo. La somme collectée grâce à la vente des billets sera intégralement reversée à l'association «Presse et Pluralisme» au profit de l'hebdomadaire satirique, cible d'un attentat meurtrier mercredi.
21h37 : Un nouveau numéro pour la cellule de soutien psychologiqueUn nouveau numéro pour la prise en charge des victimes: 01 45 50 34 60 — Ministère Justice (@justice_gouv) January 9, 2015
21h30 : Manuel Valls annonce des «moyens de sécurité massifs» pour la «marche républicaine» de dimancheManuel Valls a assuré vendredi soir que des «moyens de sécurité massifs» seraient mis en place dimanche pour la «marche républicaine» organisée à Paris mais aussi en province. «Il y aura évidemment des moyens de sécurité massifs, pas seulement à Paris» mais aussi «dans toutes les grandes villes où il va y avoir des manifestations», a déclaré le Premier ministre sur BFMTV.
21h15 : Il y a eu 17 morts en tout depuis mercredi, sans compter les terroristesDepuis mercredi, 17 personnes sont mortes dans les différents attentats, fusillades et prises d'otages qui se sont succédés.
21h05 : La vidéo de l'assaut
21h01 : François Fillon: «Restons très vigilants car la guerre contre le fanatisme est de long terme»François Fillon, ancien Premier ministre UMP: «Les terroristes sont neutralisés mais des innocents sont tombés. La France défend sa liberté. Merci à nos forces de sécurité, à leur courage. Entourons les victimes et leurs familles; soyons unis et restons très vigilants car la guerre contre le fanatisme est de long terme.»
20h57 : La police est encore présente aux abords du supermarché de VincennesIl y a quelques minutes, encore un gros dispositif policier devant l'épicerie. #AFP #PorteDeVincennes pic.twitter.com/SUk1t6t7fg — Clément Zampa (@clementzampa) January 9, 2015
20h47 : Un Président dans la rue pour une manifestation, du jamais vu depuis Mitterrand en 1990François Hollande a annoncé sa participation au rassemblement de dimanche, du jamais vu depuis François Mitterrand qui avait participé à une manifestation le 14 mai 1990, contre le racisme et l'antisémitisme, après la profanation du cimetière juif de Carpentras.
20h43 : Benjamin Netanyahu appelle la France à maintenir un niveau de sécurité élevé pour les institutions juivesLe Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a demandé à la France vendredi de maintenir un niveau de sécurité élevé autour des institutions juives après une prise d'otages meurtrière dans un supermarché casher à Paris. «Le Premier ministre Netanyahu a demandé au président de la France de maintenir un niveau de sécurité élevé pour les institutions juives même après un retour à la normale», ont indiqué à l'AFP des sources gouvernementales israéliennes, à la suite d'une conversation téléphonique entre Netanyahu et Hollande.
20h41 : «Libération» et «L'Humanité» sortiront exceptionnellement dimanche, les recettes iront à Charlie HebdoLes quotidiens Libération et L'Humanité sortiront exceptionnellement dimanche, jour de la marche républicaine, et en profiteront pour aider Charlie Hebdo, a-t-on appris vendredi auprès de leur direction, confirmant une information du Journal du Dimanche. «Nous publierons un numéro exceptionnel, vendu 1 euro. Une partie des bénéfices sera reversée à Charlie, c'est normal de le faire», a déclaré à l'AFP Johan Hufnagel, le n°2 de la rédaction de Libération.«Il y aura des dessins, des photos, des tribunes en hommage», a-t-il ajouté. «Nous confectionnons une édition spéciale qui sera vendue 1 euro et toutes les recettes iront aux familles et à Charlie Hebdo», a pour sa part affirmé Patrick Le Hyaric, directeur de L'Humanité. Ce numéro de L'Humanité, qui devrait être tiré à près de 80.000 exemplaires, ne sera distribué qu'à Paris.
20h39 : Le roi de Jordanie a appellé François Hollande pour souligner la nécessité d'intensifier la lutte antiterroristeLe roi Abdallah II de Jordanie a appelé vendredi à intensifier la lutte mondiale contre le «terrorisme» au cours d'un entretien téléphonique avec le président français François Hollande, condamnant une nouvelle fois l'attentat sanglant contre Charlie Hebdo, selon un communiqué officiel.Au cours de cet entretien, le roi de Jordanie a «condamné l'attentat meurtrier lâche» ayant visé Charlie Hebdo mercredi, appelant «la communauté internationale à intensifier ses efforts face aux dangers du terrorisme et de l'extrémisme et à lutter (contre ces phénomènes) de manière efficace, afin d'épargner aux peuples du monde ses dangers qui ciblent tout le monde».
20h35 : La place de la République, lieu des hommages à Charlie Hebdo, est peu fréquentée ce vendredi soirDénouement tragique de la traque, seules quelques centaines de personnes à République #CharlieHebdo pic.twitter.com/5ST8k733uY — Maud Pierron (@Maud_Pierron) January 9, 2015
20h33 : Nicolas Sarkozy «appelle chacun de nous au respect de l’unité nationale»Dans un communiqué,  le président de l'UMP «appelle chacun de nous au respect de l'unité nationale»:«La Nation est une nouvelle fois endeuillée par la mort de plusieurs de nos compatriotes. Mes pensées se tournent vers les victimes et les blessés de ces attentats barbares ainsi que leurs familles. Je tiens également à apporter tout mon soutien à la communauté juive de France une nouvelle fois durement éprouvée. Je forme des vœux pour les fonctionnaires de police et le militaire de la gendarmerie blessés dans l’intervention.Je tiens à rendre hommage à l’engagement, au professionnalisme et au courage de nos policiers et de nos gendarmes qui font aujourd’hui la fierté et l’honneur de notre pays. La guerre a été déclarée à la France, à ses institutions, à la République par des barbares qui nient l’idée même de civilisation et les valeurs universelles de l’humanisme.Cette situation tragique appelle chacun de nous au respect de l’unité nationale que nous devons aux victimes. La France doit se montrer forte et ferme pour garantir la sécurité de nos compatriotes, le respect de notre mode de vie et notre capacité à assurer à chacun la liberté de dire ce qu’il pense.»
20h32 : Retour sur les événements depuis mercredi
20h30 : Barack Obama affirme son soutien à la France«Les Etats-Unis sont à vos côtés», déclare ce vendredi soir le président américain Barack Obama.
Fin de l'intervention de Manuel Valls à TF1
«Ce n'est ni au chef de l'Etat ni au premier ministre d'inviter les partis politiques» à la marche républicaine
«Il y aura un avant et un après ce qui s'est passé»
These cartoons are poignant tributes to victims of the Charlie Hebdo attack http://t.co/X7l9xHbEUm pic.twitter.com/Q4BGGrM3rd — The Independent (@Independent) January 9, 2015
20h16 : «Nous faisons face à un défi terroriste sans précédent»
20h15 : «Nous allons accroître le reseignement intérieur de 500 postes»
«Nous pouvons encore subir ces attaques»
EDITION SPECIALE | "On peut encore subir ces attaques" Manuel Valls #Dammartin #Vincennes #CharlieHebdo — France Info (@franceinfo) January 9, 2015
«Cela aurait pu être plus long et encore plus dramatique»
La double décision d'assaut «a été prise par le président de la République»
«Nous ne devons pas baisser la garde»
Intervention de Manuel Valls au JT de TF1
20h01 : Bilan total depuis l'attaque à Charlie Hebdo: 20 mortsDepuis l'attaque contre l'hebdomadaire satirique mercredi, qui a bouleversé le monde entier, le bilan total est de 20 morts.
French police are attempting to locate Hayat Boumeddiene. Visit @PrefPolice for details. #CharlieHebdo pic.twitter.com/FaOcMTKVLy — FBI (@FBI) January 9, 2015
19h56 : Fin de l'allocution du chef de l'Etat
Hollande participera à la marche républicaine de Paris dimanche
#DirectPR"Aujourd'hui, dans ce magasin casher c'est bien un acte antisémite effroyable qui a été commis." @fhollande — Élysée (@Elysee) January 9, 2015
«La France n'en a pas terminé avec les menaces dont elle est la cible»#DirectPR @fhollande"La France n'en a pas terminé avec les menaces dont elle est la cible. Alors, je veux vous appeler à la vigilance." — Élysée (@Elysee) January 9, 2015
«Je veux dire aux forces de sécurité que nous sommes fiers. Fiers d'eux. Ils l'ont fait pour sauver des vies humaines. Ils l'ont fait pour neutraliser les terrosites.»
«La France elle a fait face. J'exprime toute ma solidarité aux victimes, aux familles, aux blessés. Les assassins ont été mis hors d'état de nuire. »
19h49 : Déclaration de François Hollande
19h38 : Le tweet du journaliste de BFM TV qui a parlé à Chérif Kouachi9 janvier 2015, 9h45. Le jour où j'ai parlé à Chérif Kouachi, tueur de mes confrères de #ChalieHebdo @BFMTV — Igor Sahiri (@IgorSahiri) January 9, 2015
19h34 : Une cellule d'aide aux familles des victimes mise en place
19h29 : Rajoy, Tusk, Cameron, Merkel, Renzi présents à la marche de ParisPlusieurs chefs d’Etat et de gouvernement européens ont prévenu de leur intention de participer à la marche républicaine au départ de la place de la République prévue dimanche à Paris à 15h. Plus d'informations par ici.
19h28 : Amedy Coulibaly a affirmé vendredi à BFMTV s'être «synchronisé» avec les tueurs de Charlie Hebdo
19h25 : Amedy Coulibaly a affirmé vendredi à BFMTV appartenir au groupe Etat islamique
19h20 : Chérif Kouachi a affirmé à BFMTV avoir été envoyé et financé par Al-Qaïda au Yémen.Dans l'échange téléphonique, Chérif Kouachi dit que son voyage au Yémen en 2011 avait été financé par l'islamiste américano-yéménite Anwar al-Awlaki, tué au Yémen lors d'une frappe d'un drone américain le 30 septembre 2011.
Bernard #Cazeneuve"les événements qui se sont déroulés montrent la violence dont les terroristes sont capables" #Vincennes — itele (@itele) January 9, 2015
“ @GillPenlington : Paris Est Charlie! Projected NOW onto Arc de Triomphe! #CharleEbdo #CNN pic.twitter.com/v0lU045Bko ” — Denis_Baupin (@Denis_Baupin) January 9, 2015
18h51 : Les images des assauts simultanés à Dammartin et Porte de Vincennes
18h38 : Le Premier ministre Manuel Valls au 20h00 de TF1Manuel Valls en direct ce soir au #JT20H de #TF1 présenté par Claire Chazal.— TF1 (@TF1) January 9, 2015
18h34 : François Hollande interviendra en direct à la télévision avant 20H00François Hollande interviendra en direct à la télévision avant 20H00 après le dénouement des prises d'otages à la porte de Vincennes et Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), a annoncé vendredi l'Élysée.«Le président de la République s'exprimera en direct de l'Élysée avant 20H00» lors d'une intervention télévisée, a indiqué son entourage.Revivez l'assaut des forces d'intervention à Dammartin par iciRevivez l'assaut des forces d'intervention à Vincennes par ici