Prises d'otages: Retour sur un vendredi sous haute tension

TERRORISME A 16h ce vendredi, les prises d'otages à Dammartin (Seine-et-Marne) et Porte de Vincennes (12e) se poursuivaient...

Oihana Gabriel
— 
Des policiers à Porte de Vincennes ce vendredi après-midi.
Des policiers à Porte de Vincennes ce vendredi après-midi. — AFP

Des fusillades, des prises d'otages, de fausses alertes... 20 Minutes fait le point à 16h sur ce qu'on sait sur le déroulé de cette journée heure par heure:

>> Retrouvez en live la traque à Vincennes

9h06: Deux individus ont volé une 206 grise à Montagny-Sainte-Félicité à une femme, qui dit avoir reconnu les frères Kouachi, puis ils sont partis en direction de la Seine-et-Marne. Il y a eu une course-poursuite engagée avec la police. C'est ensuite que des échanges de coups de feu ont été entendus sur la nationale 2. Les deux suspects se sont ensuite réfugiés dans une imprimerie nommé Création Tendance Découverte.

9h45 : Une réunion de crise à l'Elysée, la troisième, est écourtée et François Hollande se rend au ministère de l'Intérieur pour superviser les opérations. Il appelle «tous les citoyens» à manifester dimanche.

10h30: Le tireur de Montrouge est identifié. Deux interpellations ont eu lieu dans le quartier sensible de la Grande Borne à Grigny (Essonne) en banlieue parisienne dans son «entourage très proche».

10h45: Le Premier ministre Manuel Valls affirme qu'«il sera sans doute nécessaire de prendre de nouvelles mesures» pour «répondre à la «menace terroriste, après l'attentat contre Charlie Hebdo.

>> Retrouvez en direct les informations sur la traque des tueurs de Charlie Hebdo

12h : Plusieurs sources policières affirment qu'une «connexion» entre les frères Kouachi et le suspect de Montrouge est établie. Ils auraient fait partie de la filière irakienne du XIXe arrondissement.

>> Que sait-on de la «filière irakienne du XIXe arrondissement»?

13h : Fusillade à l’intérieur d’Hypercacher, un magasin porte de Vincennes. Suivie d’une prise d’otage.

13h30 : A la porte de Vincennes, les élèves des établissements scolaires voisins sont confinés dans leurs établissements à Paris, Vincennes et Montreuil. Le périphérique parisien est coupé et le trafic de la RATP perturbé.

>> Les mesures mises en place Porte de Vincennes

13h45 : Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête en flagrance «sur les événements» survenus vendredi près de la porte de Vincennes, a annoncé le parquet sans donner plus de détail sur les faits.

14h30 : La préfecture de police a demandé à tous les commerçants de la rue des Rosiers, dans le 4e arrondissement de Paris, de fermer boutique par mesure de précaution.

14h45: Les auteurs de la fusillade de Montrouge font l’objet d’un appel à témoins: Amédy Coulibaly, un délinquant multirécidiviste de 32 ans né à Juvisy-sur-Orge, qui avait rencontré Chérif Kouachi en détention. Les deux hommes avaient été impliqués en 2010 dans l'enquête sur une tentative d'évasion de Smaïn Aït Ali Belkacem, ancien du Groupe islamique armé algérien (GIA), condamné pour l'attentat à la station RER Musée d'Orsay en octobre 1995 à Paris. Kouachi avait bénéficié d'un non-lieu, Coulibaly avait été condamné à cinq ans de prison en décembre 2013.

>> Découvrez l'interview d'un des avocats de Amédy Coulibaly

Sa compagne, Hayat Boumeddiene, 26 ans, est également recherchée.

>> Qui sont les deux suspects de Montrouge?

15h: Certains otages arrivent à s’échapper. Le preneur d'otages du supermarché casher à porte de Vincennes, exigerait que le GIGN stoppe son opération et que les frères Kouachi, qui se trouvent à Dammartin-en-Goële soient libérés. Si le GIGN n'obéit pas il tuera les otages, selon ces premiers témoins.

>> Tout comprendre à la double prise d’otages

17h: Début de l'assaut à Dammartin-en-Goële par le GIGN dans l'entreprise où a lieu depuis ce matin la prise d'otages par les suspects de la tuerie de Charlie Hebdo. L'évacuation des enfants de l'école a été stoppée.