VIDEO. Que sait-on des suspects Amedy Coulibaly et Hayat Boumeddiene?

SOCIETE L'homme qui fait l'objet d'un appel à témoins connaît un des deux tueurs présumés de «Charlie Hebdo», Chérif Kouachi…

A.L. avec AFP

— 

L'appel à témoins diffusé ce vendredi par la Préfecture de police de Paris
L'appel à témoins diffusé ce vendredi par la Préfecture de police de Paris — Préfecture de police de Paris

Un appel à témoins a été diffusé ce vendredi par la préfecture de police de Paris pour localiser Amedy Coulibaly et Hayat Boumeddiene, les suspects recherchés par les forces de lordre dans l'enquête sur la fusillade de jeudi à Montrouge. Un numéro vert a été communiqué: 0 805 02 17 17. 

Amedy Coulibaly est soupçonné d'être l'auteur de la prise dotages toujours en cours ce vendredi à Vincennes

>> Suivez par ici le live des événements à Vincennes 

«Ces personnes, susceptibles d'être armées et dangereuses, font l'objet de mandats de recherche du parquet de Paris dans le cadre de l'enquête diligentée suite à l'homicide volontaire en relation avec une entreprise terroriste commis le 8 janvier 2015 avenue Pierre-Brossolette à Montrouge (Hauts-de-Seine).» 


Amedy Coulibaly connaît Chérif Kouachi 

Amedy Coulibaly est le suspect numéro 1 de lassassinat de la policière municipale à MontrougeL'homme de 33 ans connaît un des deux tueurs présumés de Charlie Hebdo, Chérif Kouachi, selon une source citée par l'AFP. Les deux hommes avaient été repérés ensemble en 2010 alors qu'ils rendaient visite dans le Cantal à Djamel Beghal, une autre figure de l'islamisme radical français, «déjà condamné pour terrorisme et prosélyte reconnu de la mouvance radicale takfir, considérée comme une secte au sein de la communauté salafiste», selon des rapports de la sous-direction antiterroriste évoqués par Le Monde

Amedy Coulibaly a par ailleurs un passé judicaire chargé puisqu'il aurait été connu pour des vols à armés, violences sans arme, violences volontaires.

Condamné en 2013 pour le projet d'évasion de  Smaïn Aït-Belkacem

Selon l'AFP, Amedy Coulibaly a été condamné à cinq ans de prison en décembre 2013 dans le dossier du projet d'évasion de l'islamiste Smaïn Aït-Belkacem, en 2010. Ce dernier, ancien membre du Groupe islamique armé algérien (GIA), condamné en 2002 à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir commis l'attentat à la station RER Musée d'Orsay en octobre 1995 à Paris (30 blessés). 

Si Amedy Coulibaly avait été condamné en décembre 2013 à cinq ans de prison pour sa participation à ce projet, Chérif Kouachi avait de son côté bénéficié d'un non-lieu et n'avait donc pas été jugé. Au cours de cette enquête, Amedy Coulibaly avait reconnu devant les enquêteurs avoir rencontré en détention Chérif Kouachi, qui avait été interpellé juste avant de partir faire le jihad en Irak, selon la source proche du dossier.

Hayat Boumeddiene, sa compagne 

La femme dont le visage apparaît sur l'appel à témoins, Hayat Boumeddiene, 26 ans, serait la compagne dAmedy Coulibaly. C'est ainsi qu'elle était présentée lors du projet d'évasion de l'islamiste Smaïn Aït-Belkacem. Daprès les informations du Monde, «ils étaient déjà en couple en 2010 et elle avait attendu son compagnon à sa sortie de prison au printemps dernier après quatre ans de détention. Elle l'hébergeait à son domicile depuis sa sortie de prison.»