Un tireur d'élite des forces spéciale française sur le toit de l'entreprise où se trouve les frères Kouachi, le 9 janvier 2015.
Un tireur d'élite des forces spéciale française sur le toit de l'entreprise où se trouve les frères Kouachi, le 9 janvier 2015. — JOEL SAGET/AFP

TERRORISME

EN DIRECT. Attaque à «Charlie Hebdo»: Une personne prise en otage dans l'imprimerie où sont les frères Kouachi...

Revivez les recherches des frères Kouachi, ce vendredi matin...

>> Un nouveau live de cette fin de matinée, ce vendredi, s'ouvre par ici

Les infos de ce vendredi matin:

Une prise d'otage, après une course-poursuite et des échanges de coups de feu, est en cours à Dammartin-en-Goële.

Les deux frères Kouachi étaient interdits de vol aux Etats-Unis et Saïd Kouachi a été entraîné au Yémen.

Barack Obama s'est rendu à l'ambassade de France pour rendre hommage aux victimes.

>> Revivez en direct les événements de la journée de jeudi

11h15: Notre nouveau live de tous les événément s'ouvre par ici 

>> Ce live du début de la matinée se termine. Un nouveau live 20 Minutes s'ouvre PAR ICI 
 

11h12: La vidéo en direct des hélicoptères stationnés à proximité de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle
>> Le live à visionner par là http://manhunt.airlive.net/ 
11h10: François Hollande sort de l'Elysée pour rejoindre le ministère de l'Intérieur
Le chef de l'Etat rejoint Place Beauvau pour y suivre le déroulé de l'opération en cours en Seine-et-Marne.
 
11h07: Yves Albarello, député de Seine-et-Marne indiquent que «les terroristes veulent mourir en martyres»
Interrogé sur iTélé, le député a affirmé à la chaîne que les terroristes «les frères Kouachi ont déclaré vouloir mourir en martyres».
 
11h04: Manuel Valls annonce des manifestations dimanche «dans de nombreuses villes»
Il y aura également des manifestations dimanche «dans de nombreuses villes» et les «capitales régionales», a indiqué vendredi le Premier ministre, Manuel Valls.
«Il y a aura une grande manifestation dimanche à Paris mais aussi dans de nombreuses villes, des capitales régionales», a souligné le Premier ministre, à l'occasion d'une réunion des préfets au ministère de l'Intérieur, en présence du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.
 
11h00: Des policiers cagoulés partent en trombe dans la zone bouclée à Dammartin-en-Goële
Selon notre reporter à Dammartin-en-Goële,  entre 15 et 20 voitures avec des policiers cagoulés viennent de partir en trombe vers le centre de la commune. Selon une source sur place, il n'y aurait pas de prise d'otage en cours. 
 
10h58: Les lieux de la traque en Seine-et-Marne
10h54: Une opération de «neutralisation» selon le ministre de l'Intérieur
Bernard Cazeneuve, a confirmé ce vendredi que l'intervention en cours au nord-est de Paris était destinée à «neutraliser les auteurs» de l'attentat contre Charlie Hebdo.
«Une intervention est en cours qui est destinée à neutraliser les auteurs du lâche attentat perpétré il y a deux jours», a déclaré Bernard Cazeneuve devant une centaine de préfets réunis place Beauvau à Paris.
 
10h52: Un salarié de la zone bouclée par la police à 20 Minutes
Le traiteur «SB», dont l’entreprise se situe juste à côté de « CTD Création » où a lieu la prise d’otage, a pris son service « depuis 4 heures du matin ». « Avant de partir en livraison à 8 heures il ne se passait rien dans la zone industrielle », a-t-il confié à 20 Minutes. Et de reprendre : « Quand j’ai voulu revenir à mon entreprise vers 9h15, toutes les routes étaient bloquées ». Interrogé sur la présence policière sur place, le traiteur actuellement tenu à distance à quelques rues de la prise d’otage souligne que « le moindre petit espace est géré par la police ». « Ils sont très corrects et font le nécessaire dans cette situation », tient-il aussi à préciser.  
 
10h48: Le ministre de l'Intérieur se rend sur place, selon notre reporter à Dammartin-en-Goële 
Bernard Cazeneuve est en route pour la gendarmerie de Dammartin-en-Goële, rapporte notre journaliste à Dammartin-en-Goële.
Les médias sont bloqués à l’entrée de la commune.
Pour la circulation, toutes les bretelles vers la N2 sont verrouillées 15 km en amont de Dammartin.