Avignon: Le présumé «violeur des balcons» reconnaît neuf viols ou tentatives de viols

FAITS DIVERS Il a été placé en garde en vue depuis mardi soir…

A.Ch. avec AFP

— 

Avignon, le 28 juin 2011. Un fourgon de police quitte le commissariat d'Avignon.
Avignon, le 28 juin 2011. Un fourgon de police quitte le commissariat d'Avignon. — GERARD JULIEN / AFP

Un homme, surnommé «le violeur des balcons» et placé en garde à vue au commissariat d'Avignon depuis mardi soir, a reconnu neuf viols ou tentatives depuis août 2013, des faits commis principalement à Avignon, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.

«Des déclarations fleuves spontanées dans lesquelles il reconnaît tout»

L'homme né en 1983 «fait des déclarations fleuves spontanées dans lesquelles il reconnaît tout», a indiqué à l'AFP le procureur de la République à Avignon, Bernard Marchal. «Il rentre dans des détails, c'est étonnant, il est très très précis. Il parle même d'autres faits», des tentatives dont la police n'a pas eu connaissance, a-t-il ajouté. L'homme, sans profession et résidant chez ses parents à Avignon, est soupçonné de neuf viols et tentatives commis depuis le 10 août 2013 sur des femmes âgées de 17 ans à 34 ans, principalement à Montfavet, un hameau d'Avignon.

L'homme avait été surnommé «le violeur des balcons» car il s'introduisait au domicile de ses victimes en escaladant leur immeuble. Depuis une tentative de viol en septembre dernier à Avignon, le suspect aurait fait d'autres victimes, dont une à Aix-en-Provence, qui n'avait pas été rendue publique. Les enquêteurs de l'antenne de la police judiciaire d'Avignon, appuyés par l'office central de répression des violences aux personnes, sont remontés jusqu'à lui grâce «à la fois à la police technique et à un renseignement, un témoignage», a précisé Bernard Marchal.