Drame de Nantes: Le conducteur du marché de Noël hospitalisé en psychiatrie

ENQUETE Selon la radio RTL, l’homme serait atteint de troubles psychiatriques qui pourraient l’empêcher de répondre de ses actes…

Vincent Vantighem

— 

La camionnette qui a foncé sur la marché de Noël de Nantes le 22 décembre 2014
La camionnette qui a foncé sur la marché de Noël de Nantes le 22 décembre 2014 — Georges Gobet AFP

Les victimes du chauffard fou du marché de Noël de Nantes (Loire-Atlantique) n’auront peut-être jamais de procès ni de réponses à leurs questions. Selon RTL, cet homme qui avait foncé dans la foule du marché au volant de son véhicule le 22 décembre 2013 «ne subira pas d’interrogatoire et ne pourra pas être placé en garde à vue».

Risques de récidives réels

La Préfecture de Loire-Atlantique aurait, en effet, décider de l’hospitaliser, sous surveillance policière, dans une unité psychiatrique, son état nécessitant des soins. «Selon les experts, ses troubles pourraient porter atteinte à l'ordre public et les risques de récidive sont réels», indique encore la radio. L'incident avait causé la mort d'un jeune homme de 25 ans. 

>> Enquête: Le chauffeur était ivre au moment des faits

Après les faits, les enquêteurs avaient constaté que le jeune chauffeur, âgé de 37 ans, était ivre au moment des faits. Un carnet a été retrouvé à bord de la voiture après l'agression. Dans des écrits «décousus», il fait état pêle-mêle, de ses problèmes familiaux, de sa haine de la société et «du risque d'être tué par les services secrets». Après avoir foncé sur la foule, il s'était donné plusieurs coups de couteau.