Bébé rom à Champlan: Le parquet d'Evry ouvre une enquête préliminaire pour «discrimination»

POLEMIQUE Le maire (DVD) de Champlan aurait refusé que la fillette de deux mois soit enterrée sur sa commune...

Vincent Vantighem

— 

Le cimetière de Wissous, dans l'Essonne, le 4 janvier 2015.
Le cimetière de Wissous, dans l'Essonne, le 4 janvier 2015. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

La petite Maria Francesca a été enterrée ce lundi midi à Wissous (Essonne). Mais la polémique n'est pas prête de retomber. Le parquet d'Evry indique, ce lundi après-midi, qu'il ouvre une enquête préliminaire pour «discrimination» dans l'affaire de l'inhumation de cette fillette de deux mois.

>> Bébé rom enterré à Wissous: La détresse des parents fait un peu oublier la polémique

 «Cette enquête, confiée à la compagnie de gendarmerie de Palaiseau, aura pour objet de recueillir les déclarations des personnes ayant eu à connaître de cette situation et de déterminer les conditions dans lesquelles ce refus aurait été opposé à la famille», a précisé le procureur Eric Lallement dans un communiqué transmis à l'AFP.

Le Parisien a révélé, samedi, que Christian Leclerc, le maire (DVD) de Champlan aurait refusé aux parents de cette fillette rom, décédée de la mort subite du nourrisson, le droit de l'inhumer dans le cimetière de la commune. L'affaire a suscité bon nombre de réactions politiques durant le week-end. Et finalement la fillette a été enterrée ce lundi midi à Wissous.

.../... Plus d'informations à venir sur 20minutes.fr