Laurent Berger «ne comprend pas le comportement des syndicats de médecins»

SOCIETE Le président de la CFDT déclare ne pas soutenir la grève des médecins…

A.Ch. avec AFP

— 

Le cabinet d'un médecin en grève le 29 décembre 2014 à Lille
Le cabinet d'un médecin en grève le 29 décembre 2014 à Lille — Philippe Huguen AFP

Laurent Berger «ne soutient pas» la grève des médecins contre le projet de loi Santé et «ne comprend pas» le comportement de leurs syndicats qui «veulent bloquer la sécurité sociale», a déclaré lundi le numéro un de la CFDT. La grève des médecins, «je ne la soutiens pas», a assuré Laurent Berger sur Europe 1. «Je ne comprends pas, aujourd'hui, le comportement des syndicats de médecins qui disent, en gros, on veut bloquer la sécurité sociale.  Je rappelle que la sécurité sociale, c'est le payeur pour les médecins, donc je ne comprends pas», a-t-il ajouté.

Après une semaine de fermeture de cabinets, de grève des consultations dans les cliniques ou des gardes, des syndicats appellent à une nouvelle grève lundi et mardi et à boycotter en partie la carte vitale. Principal point de désaccord avec le gouvernement: le projet de généralisation du tiers pays d'ici à 2017. Cette «volonté de bloquer la sécurité sociale» est une «très mauvaise action de la part des médecins», a estimé Laurent Berger. «Je crois qu'il faut arrêter d'essayer de faire croire que la sécurité sociale serait la responsable de tous les maux des médecins», a insisté le syndicaliste, qui est favorable au «tiers payant».