Guyane: Un réveillon sanglant dans un bar de Cayenne fait plusieurs blessés

FAITS-DIVERS Armes à feu, armes blanches et tessons de bouteilles auraient été utilisés…

Fabrice Pouliquen

— 

Plusieurs rixes
Plusieurs rixes — Capture d'écran / Google Map

Plusieurs rixes « successives » à Cayenne « dans le même bar du quartier de Troubiran », à la fin de la nuit de la Saint-Sylvestre, ont fait « plusieurs blessés par balles et d'autres par arme blanche ou tessons de bouteilles », a déclaré vendredi à l'AFP le procureur adjoint de la République à Cayenne.

Un blessé grave

Les faits se sont déroulés « peu après 5 heures » jeudi 1er janvier, selon Isabelle Arnal, procureur adjointe au parquet de Cayenne. Nous avons trois séquences de violences et une quatrième séquence présumée, suite aux plaintes de personnes qui disent avoir été blessées par arme blanche ou tesson de bouteille au même endroit.»

« Une enquête de flagrance a été confiée à l'unité de la Sûreté urbaine de la police de Cayenne. On ne connaît pas encore le nombre de personnes impliquées dans ces actes de violences, a-t-elle ajouté. Seul un homme, parmi les blessés, avait un pronostic vital engagé jeudi, cela ne semble plus être le cas aujourd'hui.»

Un homme en garde à vue

«Un homme» se trouvait en garde à vue vendredi en fin de matinée dans les locaux du commissariat de police de Cayenne, «mais nous ne sommes pas sûrs qu'il soit l'un des principaux protagonistes des violences de la nuit du Réveillon dans ce bar», a enfin indiqué la magistrate du parquet.

Il y a un peu plus d'un an, la nuit du 15 au 16 décembre 2013, «à la sortie du même bar», selon le parquet de Cayenne, un homme muni d'un pistolet avait été abattu de 5 balles par des policiers. A l'époque, le procureur de la République, Ivan Auriel, avait déclaré que la victime avait, selon les policiers, «brandi son pistolet quand (ils) avaient voulu procéder à un simple contrôle d'identité».