Il dérobe pour 300.000 euros de pièces d'or à l'aéroport de Bâle-Mulhouse: Six mois ferme

FAITS DIVERS Il s'agissait de trois colis contenant des pièces en or, en provenance d'Afrique du Sud et à destination de la Suisse...

20 Minutes avec AFP

— 

Dans le hall de l'aéroport Bâle-Mulhouse.
Dans le hall de l'aéroport Bâle-Mulhouse. — SAUTIER PHILIPPE/SIPA

Un employé d'une société de transport de fret basée à l'aéroport de Bâle-Mulhouse a été condamné lundi à six mois de prison ferme pour avoir dérobé pour près de 300.000 euros de pièces en or, a indiqué lundi la gendarmerie des transports aériens.

L'homme de 30 ans, interpellé samedi par les gendarmes, avait reconnu auprès des enquêteurs être l'auteur de vols de colis signalés la veille par son entreprise, une succursale de la société Fedex implantée dans cet aéroport binational, installé sur le territoire français.

Un acte «irréfléchi»

Il s'agissait de trois colis contenant des pièces en or, en provenance d'Afrique du Sud et à destination de la Suisse, d'une valeur totale de près 300.000 euros. Des images de vidéosurveillance avaient permis de confondre le voleur, qui faisait tomber les colis depuis une chaîne de triage vers un container.

A l'audience, l'avocat du prévenu, Me Alex Civallero, a plaidé qu'il s'agissait d'un acte «irréfléchi», essentiellement motivé par le fait que les colis, à destination d'une banque suisse, mentionnaient sur l'étiquette le mot «numismatique».

L'interpellation a été menée conjointement par des militaires de la brigade de gendarmerie des transports aériens (GTA) de Bâle-Mulhouse et de la brigade de recherches du groupement Nord de la GTA. Ils ont retrouvé le butin, au terme de l'enquête, au domicile d'un membre de la famille de l'employé.

Présenté lundi en comparution immédiate devant la tribunal correctionnel de Mulhouse, ce dernier a été condamné à une peine de douze mois de prison, dont six mois ferme, ainsi qu'au paiement d'une amende de 2.000 euros et à une mise à l'épreuve de 3 ans.