Dijon: Un automobiliste fauche volontairement 11 piétons en criant «Allahou Akbar»

FAITS DIVERS Deux personnes seraient grièvement blessés...

M.P.

— 

Un automobiliste a délibérément fauché des piétons le 21 décembre 2014 à Dijon (Côte-d'Or).
Un automobiliste a délibérément fauché des piétons le 21 décembre 2014 à Dijon (Côte-d'Or). — ARNAUD FINISTRE / AFP

Un automobiliste a fauché volontairement une dizaine de personnes ce dimanche à Dijon (Côte d'Or) en criant «Allahou Akbar» (Dieu est le plus grand en arabe), faisant onze blessés dont deux graves, selon une source proche de l'enquête. D'après le quotidien local Le Bien public, l'homme aurait hurlé, au moment de son arrestation, «Au nom des enfans de la Palestine».

Le journal relate que l'homme, à bord de sa Clio, a provoqué cinq collisions dans le centre-ville de Dijon. La scène a duré près d'une demi-heure peu après 20 heures.

Un profil de déséquilibré

Ce quadragénaire connu de la police pour des faits de droit commun remontant aux années 1990 a été interpellé, ont précisé des sources policières.

«L'homme, né en 1974, présente le profil d'un déséquilibré et serait suivi en hôpital psychiatrique», a déclaré à l'AFP cette source, indiquant que «pour l'heure ses revendications semblent encore floues».  Selon le Figaro, l'homme visait des forces de l'ordre. Dans la soirée, le Premier ministre, Manuel Valls, a assuré les blessés et leur famille de son «soutien».

Cette agression survient au lendemain de l'attaque du commissariat de Joué-les-Tours (Indre-et-Loire), où l'assaillant avait agressé des policiers en criant «Allahou Akbar».