Cinq infos dans le rétro: Le profil de l'agresseur de Joué-les-Tours, l'OM champion d'automne et Zemmour reste sur «Paris-Première»

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer ce week-end...

M.P.
— 
Capture écran du profil Facebook de Bilal Nzohabonayo, l'agresseur des policiers de Joué-les-Tours.
Capture écran du profil Facebook de Bilal Nzohabonayo, l'agresseur des policiers de Joué-les-Tours. — 20 Minutes/Facebook

C’était le rush de Noël, vous avez passé tout le week-end à trouver des cadeaux de dernière minute? Ou en prévisions des fêtes, vous avez déconnecté totalement? Tant mieux, mais à la veille de retourner au bureau, vous vous demandez: «Mais au fait, qu’est-ce qu’il s’est passé ce week-end?». Pas de panique, la rédaction de 20 Minutes était là, fidèle au poste, 24h sur 24, et vous concocte ce petit résumé de l’actu. Voici cinq infos dans le rétro du week-end.

1.L’agresseur de Joué-les-Tours se revendiquait proche de Daesh sur les réseaux sociaux

Trois policiers ont été sérieusement blessés samedi par un homme armé d’un couteau dans un commissariat de Joué-les-Tours (Inde-et-Loire) et qui a crié «Allah est le plus grand». L’agresseur a été abattu par un fonctionnaire de police. Ce dimanche, on en sait un peu plus sur le profil de ce jeune français  de 21 ans, né au Burundi, qui s’est converti à l’Islam. Sur son profil Facebook, il avait notamment affiché le drapeau de Daesh, qui a appelé à des actions terroristes en France.  Son portrait par ici

L’info en plus: Le FN a sauté sur l’occasion pour réclamer dimanche la dissolution de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), proche des Frères musulmans. «Après Joué-lès-Tours, en finir avec la faiblesse face aux islamistes!», écrit notamment dans un communiqué le secrétaire général du FN Nicolas Bay. 

2. L’OM champion d’automne

C’est un titre en carton mais tout de même, quand les titres se font rares, ça fait du bien. En battant Lille 2 à 1, l’OM s’est assuré du titre de champion d’automne Le club peut tirer son chapeau à son jeune prodige belge Michi Batshuayi, qui a marqué le but de la victoire. L’OM a cinq points d’avance sur le PSG. Et ça, à l’évidence, ça permettra de passer de meilleures fêtes sur la Canebière.

L’info en plus: Marcelo Bielsa avait décidé de se priver pour ce match de son meilleur passeur, Dimitri Payet, mis à l’écart du groupe. Pourtant, le technicien argentin a tenu à faire redescendre la pression après le match : «Il ne s'est rien passé de particulier avec Payet (…). Cette décision n'est pas une punition. Il y a punition seulement en cas de faute professionnelle, et là ce n'est pas le cas.»

3. Piratage de Sony: La Corée du Nord contre attaque,  les Etats-Unis répondent

Pointée du doigt par le FBI, la Corée du Nord a réfuté être à l’origine du piratage massif de Sony et a réclamé d’être associé à l’enquête en cours… Une demande bien entendue rejetée par les Etats-Unis, qui a bien l’intention de réagir «de manière proportionnée». Et si Obama dimanche a tenté de faire baisser la pression, en expliquant que ce n’est «pas un acte de guerre» mais de «cybervandalisme», il a indiqué que les Etats-Unis allaient étudier la possibilité de remettre la Corée du Nord sur leur liste des Etats soutenant le terrorisme, dont elle a été retirée en 2008.

L’info en plus: Les pirates se moquent du FBI. Dans un court message sur un site internet, intitulé »Cadeau de noël , les «Guardians of peace», le collectif à l’origine du piratage de Sony traite en substance les agents du FBI d’«idiots». Plaisir d'offrir...

4. L’opposant de Marzouki revendique la victoire à la présidentielle tunisienne

Ce scrutin doit être l’aboutissement d’un long chemin, celui de la transition démocratique.  Dimanche soir, le favori, Béji Caïd Essebsi, a revendiqué la «victoire», ce que les partisans du président sortant Moncef Marzouki ont immédiatement contesté dans l'attente des résultats officiels. Si la victoire de Caïd Essebsi était confirmée, il réaliserait un doublé moins de deux mois après la victoire de son parti aux législatives.

L’info en plus: Des militaires qui gardaient du matériel électoral dans une école de la région de Kairouan ont été attaqués par un commande dimanche. Un homme a été tué et trois autres arrêtés. 

5. Eric Zemmour reste sur Paris Première

Rassurons-nous, Eric Zemmour conserve une part de visibilité à la télévision. Si ITélé a décidé vendredi de mettre un terme à sa collaboration avec le polémiste, Paris Première a assuré ce dimanche qu’Eric Zemmour sera toujours présent sur sa chaîne. Et ce, au nom de «la liberté d'expression et au débat d'idées», affirme-t-elle dans un bref communiqué. Eric Zemmour officie sur la chaîne en compagnie d’Eric Naulleau.

L’info en plus: ITélé a-t-elle bien fait de débarquer Eric Zemmour  après son énième dérapage sur les musulmans? N’est-ce pas plus efficace de combattre ses idées avec un débat ? Toutes ces questions ont agité la classe politique samedi.