Fusion des régions: Des milliers de manifestants pour une «Alsace libre»

POLITIQUE Ils réclament un «référendum» pour l'Alsace...

20 Minutes avec AFP

— 

Des manifestants défilent à Strasbourg contre la nouvelle carte des régions, le 13 décembre 2014.
Des manifestants défilent à Strasbourg contre la nouvelle carte des régions, le 13 décembre 2014. — SEBASTIEN BOZON / AFP

Quelque 1.600 personnes selon la police, 8.000 selon les organisateurs, ont manifesté samedi à Strasbourg devant le Parlement européen contre la nouvelle carte des régions pour réclamer un «référendum» pour l'Alsace.

Les manifestants, agitant des drapeaux alsaciens rouges et blancs, portant des coiffes et costumes traditionnels ou des bonnets en forme de cigogne, ont défilé dans le quartier des institutions européennes et devant le Parlement européen. Les organisateurs de cette marche ont réclamé un «référendum» pour leur région. Ils contestent le projet de loi regroupant Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne.

15.000 signatures d'Alsaciens favorables à un scrutin populaire.

Une délégation du collectif «Alsaciens réunis», qui avait appelé à manifester, a été reçue par l'eurodéputée alsacienne Anne Sander (UMP-PPE).

Le collectif, présenté comme apolitique et citoyen, a remis à la députée européenne une pétition de 15.000 signatures d'Alsaciens favorables à un scrutin populaire.

«Elsass frei (Alsace libre)», «Résistance», «Hollande démission», pouvait-on entendre parmi les slogans scandés par la foule. Plusieurs centaines de militants et sympathisants du parti autonomiste «Unser Land» (notre pays) et de l'extrême droite, ainsi que des militants bretons, s'étaient également joints à la manifestation alsacienne.