Meaux: Trois mois de prison pour avoir plastronné avec des armes sur YouTube

FAITS DIVERS Sur la vidéo, ils exhibent et tirent avec des armes à feu, dont des fusils à pompe et un pistolet automatique...

20 Minutes avec AFP

— 

Google map de Meaux, en Seine-et-Marne.
Google map de Meaux, en Seine-et-Marne. — Capture d'écran Googlemap

Quatre habitants d'une cité de Meaux (Seine-et-Marne) ont été condamnés vendredi à trois mois de prison ferme après avoir plastronné avec des armes dans un clip de rap sur YouTube, a appris l'AFP de source judiciaire.

La police de Meaux était tombée sur ce clip grâce à sa «veille sur internet»

Le procureur adjoint de Meaux, Emmanuel Dupic, avait requis deux mois de prison, mais le tribunal a été au-delà de ces réquisitions. Devant les policiers, les jeunes, âgés de 23 à 28 ans, avaient reconnu avoir joué dans le clip «Laisse nous faire notre biff», de Djadja et Dinaz (41.000 vues vendredi sur Youtube).

Sur cette vidéo, ils exhibent et tirent avec des armes à feu, dont des fusils à pompe et un pistolet automatique, tout en se vantant d'être prêts à en faire usage, chantant notamment: «Trois bouts portants, s'il y a 10.000 cash à la clé, on est tous partants».

La police de Meaux était tombée sur ce clip grâce à sa «veille sur internet», et avait reconnu le parking et certains des acteurs de la vidéo. Des traces pouvant correspondre à des impacts de balle avaient été constatées sur les lieux. Les policiers n'ont par contre pas pu mettre la main sur les armes, saisissant uniquement des munitions.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.