Toulouse: Mohamed Merah aurait braqué une bijouterie entre deux tueries

ENQUETE C'est la conclusion à laquelle est arrivée la police de Toulouse...

M.P.
— 
Mohamed Merah dans le documentaire "Affaire Merah, itinéraire d'un tueur" de Jean-Charles Doria diffusé sur France 3
Mohamed Merah dans le documentaire "Affaire Merah, itinéraire d'un tueur" de Jean-Charles Doria diffusé sur France 3 — France Télévisions/ Jean-Charles Doria

Avant la tuerie dans l’école juive d’Ozar Hatorah et après le meurtre d’un militaire, Mohamed Merah aurait participé au braquage d'une bijouterie, relève Europe 1 ce jeudi. Les faits se seraient déroulés dans la nuit du 16 au 17 mars 2012, au domicile d’un bijoutier dans la périphérie de Toulouse (Haute-Garonne). Trois hommes, dont Mohamed Merah, font irruption chez le bijoutier et le forcent à retourner à sa boutique pour dérober pour un total de 200.000 euros de bijoux.

Les enquêteurs ont retrouvé une cartouche de 11.43  sur les lieux, la même munition utilisée par Mohamed Merah. Mais surtout, ils retrouvent une partie de la vente du  butin dans la voiture du tueur au scooter. Et cet homme qui a racheté les bijoux est aussi celui qui a fourni le fusil-mitrailleur à Mohamed Merah pour la tuerie de l’école Ozar Hatorah.

Si la justice est sûre de l’implication de Mohamed Merah, elle n’a pas réussi à mettre la main sur ses deux complices, qui ont pu être des soutiens actifs à ses actes terroristes.

Mohamed Merah est mort dans l'assaut du Raid à son domicile de Toulouse, le 22 mars 2012.