Crash d'un avion militaire à Vouvray: Marisol Touraine réclame une «transparence intégrale»

ACCIDENT Un Alphajet a connu un incident technique...

20 Minutes avec AFP

— 

Un alphajet s'est écrasé sur de l'Adapei à la Bellangerie à Vouvray, près de Tours, le 10 décembre 2014. Lancer le diaporama
Un alphajet s'est écrasé sur de l'Adapei à la Bellangerie à Vouvray, près de Tours, le 10 décembre 2014. — G.SOUVANT/AFP

Un avion militaire s'est écrasé sur un bâtiment associatif à Vouvray, près de Tours (Indre-et-Loire), mercredi après-midi, faisant un mort et au moins quatre blessés, dont un grave. La victime est un pensionnaire de 63 ans de l'Association départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales (Adapei), selon La Nouvelle République.

L'Alphajet appartenait à l'école de chasse de l'armée de l'air de la base aérienne 705 de Tours et effectuait une mission d'entraînement. Selon le quotidien, il a connu un incident technique après plusieurs tours de piste. L'apprenti-pilote et son instructeur ont pu s'éjecter et ont été retrouvés sains et saufs dans des vignes voisines

Le résident tué était âgé de 63 ans

La ministre de la Santé Marisol Touraine réclame «une transparence absolue» dans l'enquête sur les circonstances de l'accident. Elle s'est rendue sur place en compagnie de la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées Ségolène Neuville. Le résident tué était était accueilli «depuis plusieurs années» au Foyer de la Bellangerie, l'une des plus importantes structures d'accueil pour handicapés du département, a-t-elle précisé.

Le préfet d'Indre-et-Loire, Jean-François Delag, s'est également rendu sur les lieux du crash. Le bureau enquête accident est attendu jeudi.