Apple: Un ex-cadre condamné à un an de prison et à 4,5 millions de dollars d'amende

Justice Soupçonné de fraude électronique et de blanchiment d'argent, un ancien cadre d'Apple vient d'être lourdement condamné pour des faits remontant à 2010...

20 Minutes avec agence

— 

Un magasin Apple à Sydney le 19 septembre 2014
Un magasin Apple à Sydney le 19 septembre 2014 — Saeed Khan AFP

Paul Shin Devine, ancien manager chez Apple, vient d'être condamné par la Cour fédérale de San Jose (Californie, Etats-Unis) à une peine d'emprisonnement d'un an ferme assortie d'une amende de 4,5 millions de dollars. Arrêté en 2010, l'ex-cadre et son complice étaient poursuivis pour 23 chefs d'accusations notamment pour «fraudes», «conspirations» et «abus financiers».

Chargé des opérations entre Apple et ses fournisseurs asiatiques entre 2005 et 2010, Paul Shin Devine était notamment suspecté de vendre, pendant ses voyages en Asie, des informations confidentielles d'Apple à certains de ses fournisseurs. Paul Shin Devine demandait le versement des pots-de-vin par petites sommes vers des comptes créés à l'étranger au nom de son épouse et aurait reçu plus d'un million de dollars depuis 2006 de six industriels chinois, sud-coréens et singapouriens.

Apple réclamait... 1 million de dollars

Les informations vendues servaient ensuite de leviers pour négocier des accords de livraison de composants plus favorables, non seulement vis-à-vis d'Apple, mais aussi pour certains des concurrents du géant californien.

En condamnant Paul Shin Devine à verser 4,5 millions de dollars à son ancien employeur, la Cour fédérale a ainsi donné raison à Apple qui demandait... 1 million de dollars. La firme à la pomme estime que la fraude a causé 2,4 millions de dollars de pertes à l'entreprise.