«Nabilla commence à trouver la détention longue», assure son avocat

INTERVIEW Christian Saint-Palais, avocat de la starlette de téléréalité a répondu aux questions de «20 Minutes» alors que sa cliente a participé à une reconstitution...

Vincent Vantighem

— 

La vedette de téléréalité Nabilla Benattia à Paris le 4 juillet 2013
La vedette de téléréalité Nabilla Benattia à Paris le 4 juillet 2013 — Fred Dufour AFP

Elle fait face avec «force et dignité». Mais elle commence à trouver le temps long. Alors que Nabilla a participé, jeudi, à une reconstitution organisée par le juge qui instruit l’affaire de «tentative d’homicide volontaire», dont elle est accusée sur la personne de son compagnon, Thomas Vergara, son avocat, Christian Saint-Palais, a confié à 20 Minutes dans quel état d’esprit se trouve sa cliente…

Votre cliente a participé à une reconstitution, jeudi. Comment cela s’est-il passé?

Il y a eu un acte d’instruction, une reconstitution dans l’enceinte du palais de justice. Comme depuis le début de l’affaire, Nabilla a répondu à la convocation des juges et a répondu aux questions qu’on lui a posées.

Comment va-t-elle?

Elle commence à trouver la détention provisoire longue. Cela fait près d’un mois qu’elle est en prison maintenant. Jeudi, lors de la reconstitution, elle allait bien malgré le stress inhérent à ce type de convocation.

Elle continue de nier avoir donné un coup de couteau à son compagnon?

Elle conteste en effet toujours sa responsabilité personnelle dans cette affaire. La justice effectue des vérifications. Et je reste persuadé que ses propos seront jugés, au final, compatibles avec ce qu’il s’est passé.

Avez-vous formulé une nouvelle demande de libération?

Je ne veux pas trop en dire à ce sujet. Mais je vous confirme que l’objectif principal reste de la faire sortir de prison le plus vite possible. Avant Noël si possible. L’enquête progresse à un rythme soutenu et j’espère que nous pourrons y parvenir.

Comment se passe la détention depuis l’affaire des photos volées où on la voit dans la cour de promenade?

Ça n’est pas évident. L’une des conséquences de la sortie de ses photos, c’est qu’elle n’a pas pu aller en promenade l’après-midi comme elle le pouvait précédemment. Je sais que c’était le cas les quelques jours qui ont suivi la sortie des photos. Je ne sais pas si c’est toujours le cas. Sinon, elle participe à des activités au cours desquelles elle croise d’autres détenues. Son entourage l’a évoqué, Nabilla prend des cours de français.