L'attachée de presse d'un républicain forcée de démissionner après avoir critiqué les filles de Barack Obama

ETATS-UNIS Elle avait critiqué «le manque de classe» de Sasha et Malia...

M.P. avec AFP

— 

Malia et Sasha Obama lors de la cérémonie de la traditionnelle grâce accordée à une dinde pour Thanksgiving, à la Maison blanche le 26 novembre 2014.
Malia et Sasha Obama lors de la cérémonie de la traditionnelle grâce accordée à une dinde pour Thanksgiving, à la Maison blanche le 26 novembre 2014. — M. GNAN / AFP

Elle aussi tournera sept fois son pouce avant de poster un commentaire sur les réseaux sociaux. L'attachée de presse d'un représentant américain républicain a été contrainte à la démission lundi après avoir critiqué sur Facebook les deux filles du président Barack Obama, un tabou aux Etats-Unis.

Inconnue du grand public, Elizabeth Lauten, porte-parole du républicain Stephen Fincher, avait publié un message sur Facebook où elle s'en prenait au manque de «classe» et aux tenues de Sasha (13 ans) et Malia Obama (16 ans), lors d'un événement à la Maison Blanche mercredi dernier. Une critique qui lui avait valu de virulentes critiques tout le week-end.

Des excuses trop tardives

Mercredi dernier, Sasha et Malia se tenaient comme chaque année aux côtés de Barack Obama lors de la traditionnelle grâce accordée à une dinde pour Thanksgiving. Certains jugeaient que les adolescentes paraissaient s'ennuyer, ce qui avait amusé plusieurs commentateurs et journalistes de Washington.

Elizabeth Lauten s'était excusée vendredi d'avoir «jugé les deux jeunes filles comme je n'aurais jamais voulu qu'on me juge quand j'étais une adolescente». Mais ce mea culpa n'a pas suffit et la porte-parole a dû quitter son poste.