Autoroutes: «Les tarifs des péages sont exorbitants»

INTERVIEW Pierre Chasseray, délégué général l'association 40 millions d'automobilistes a lancé ce vendredi une pétition en ligne pour protester contre la hausse envisagée des péages à partir du 1er février 2015...

Propos recueillis par Delphine Bancaud

— 

Le péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, le 31 juillet 2014
Le péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, le 31 juillet 2014 — Matthieu Alexandre AFP

Les automobilistes sont en colère. Alors qu'une hausse des tarifs des péages d'autoroute de 0,57% à partir du 1er février 2015 doit être présentée ce vendredi au comité des usagers, l'association 40 millions d'automobilistes organise sa contre-offensive en lançant ce vendredi une pétition en ligne. Pierre Chasseray, délégué général de l’association, explique à 20 minutes sa démarche.

Vous lancez ce vendredi stopauxpeagestropchers.com. Quel poids cette pétition peut-elle avoir sur la décision finale d’augmenter les tarifs autoroutiers?

Chaque année, les sociétés autoroutières transmettent à l'Etat leur proposition de hausse, et des négociations peuvent avoir lieu jusqu'à la fin du mois de janvier pour établir le taux réel de hausse. L’Etat a donc le pouvoir de refuser l’augmentation proposée par les sociétés d’autoroute. Mais pour cela, il faut que l’opinion publique lui mette la pression. Notre pétition lancée ce vendredi matin part fort. Lors de la première heure 4.000 personnes l’avaient déjà signée. L’objectif est de passer le cap des 100.000 signatures d’ici janvier, lorsque je la déposerai au ministère de l’Ecologie.

Vous faites aussi du lobbying auprès des parlementaires. Pensez-vous que beaucoup d’entre eux vous suivront?

Oui, et d’ailleurs une cinquantaine d’entre eux, toutes sensibilités politiques confondues, ont déjà répondu à notre courrier en s’opposant à la hausse des péages. J’espère mobiliser au moins la moitié des parlementaires. Je publierai d’ailleurs le 17 janvier la liste de ceux ont rejoint notre action.

La Cour des Comptes a souligné que les tarifs autoroutiers étaient trop chers. Comment expliquer une telle augmentation ces dernières années?

Les tarifs des péages sont exorbitants. Les sociétés autoroutières fixent leurs tarifs en tenant compte de l’inflation et des travaux sur les infrastructures. Mais sans prendre en compte que depuis dix ans, le nombre d’automobilistes empruntant les autoroutes a fortement augmenté. Ce système est stupide, car il ne peut faire que monter les prix. D'ailleurs en 10 ans, le prix du kilomètre parcouru sur autoroute a augmenté en moyenne de 16,4%, soit deux fois plus vite que l’inflation.

De quelle marge de manœuvre dispose le gouvernement pour renégocier à la baisse ses contrats avec les sociétés d’autoroutes?

L’erreur des gouvernements successifs c’est d’avoir signé ces contrats de concession ridicules. Mais sous la pression, les sociétés d’autoroute vont devoir les renégocier, car leur rentabilité est excessive. Elles jouent juste la montre.

Au final ces tarifs élevés dissuadent-ils de nombreux automobilistes d’emprunter ces autoroutes?

Oui, notamment les jeunes, qui du coup empruntent le réseau secondaire, qui est justement plus accidentogène que les autoroutes. Le coût élevé des péages a donc un impact sur la sécurité routière.