VIDEO. Boutique Cartier braquée: Deux suspects se rendent après une brève prise d'otage

FAITS DIVERS Après une négociation menée par des policiers de la Brigade de recherche et d'intervention, les malfaiteurs ont laissé partir leur otage, sain et sauf...

20 Minutes avec AFP

— 

Localisation de la boutique Cartier à paris
Localisation de la boutique Cartier à paris — IDE

Deux hommes ont braqué mardi en fin de journée une bijouterie Cartier proche des Champs-Elysées à Paris avant de se retrancher et de prendre brièvement en otage une personne dans un salon de coiffure du 15e arrondissement, puis de se rendre aux forces de l'ordre.

L'affaire a commencé vers 18h30 et s'est dénouée un peu plus de deux heures plus tard, avec la reddition des malfaiteurs précédée de la libération de l'otage, qui est indemne, selon des sources policières. C'est un appel au 17 d'un riverain qui a alerté les policiers en fin d'après-midi dans ce quartier touristique très fréquenté proche des Champs-Elysées et quadrillé par les forces de l'ordre en nombre, à quelques semaines des fêtes de Noël.

«Des bijoux qui avaient été bien choisis»

Les deux hommes ont fait irruption dans la bijouterie chic, située rue François 1er (8e arrondissement). Ils auraient menotté le vigile, selon un témoin, et auraient été interrompus par les policiers, rapidement arrivés sur place. Christophe Crépin, responsable des relations presse du syndicat Unsa-Police, parlant sur place aux journalistes en milieu de soirée, évoquait lui des individus ayant fait irruption «avec une extrême violence» dans la boutique. «Ils ont fait main basse sur des bijoux», a-t-il affirmé.

Le butin a été retrouvé dans le salon de coiffure. «Il y avait beaucoup d'argent et des bijoux qui avaient été bien choisis », a déclaré près du salon de coiffure le procureur de Paris François Molins, après la reddition des malfaiteurs.

Echange de tirs avec la police

Ils auraient ensuite essayé de prendre dans leur fuite une personne en otage, avant de «s'emparer d'un scooter» à proximité de la bijouterie. Quand ils ont vu à leur sortie de l'établissement de luxe «les effectifs de police en patrouille, ils n'ont pas hésité à faire feu dans leur direction», a affirmé Christophe Crépin. Après cet échange de tirs, les deux hommes ont pris la fuite sur le scooter. Dans leur fuite, ils sont tombés, rue Dalou, dans le 15e arrondissement. Rattrapés par la police, il y a eu un nouvel échange tirs.

A ce stade, un des deux hommes a été légèrement blessé au bras. Selon de premières informations, un policier a été très légèrement blessé par un éclat de balle.

Les braqueurs ont alors décidé de s'enfuir à pied, et de se retrancher à deux pas, dans un salon de coiffure de ce quartier proche de la gare Montparnasse, où ils ont pris en otage le responsable de l'établissement. Les hommes étaient armés d'un fusil de type Kalachikov et d'un pistolet 9mm, a précisé le procureur.

Après une négociation menée par des policiers de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI), les malfaiteurs ont laissé partir leur otage, sain et sauf. Puis conformément aux consignes des policiers, ils sont sortis les mains en l'air du salon. Un important dispositif de sécurité avait été mis en place, appuyé par un hélicoptère.