Les immanquables du jour: L'amour à l'Elysée, le clash de la Coupe Davis, le pape à Strasbourg

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce mardi 25 avril...

Armelle Le Goff

— 

Le magazine Voici publie des photos de François Hollande et Julie Gayet dans les jardins de l'Elysée
Le magazine Voici publie des photos de François Hollande et Julie Gayet dans les jardins de l'Elysée — Voici

La rédaction de 20 Minutes a bien bossé ce mardi (comme tous les jours, n'ayez pas de doutes). Vous n’avez pas eu le temps de tout lire? Pas de souci. Voici un petit remix de notre production du jour… Pour le plaisir.

L'article le plus partagé du jour: Enfant né sous X: La justice tranche en faveur des parents adoptifs

La cour d'appel de Rennes a refusé ce mardi la restitution à son père biologique d'un garçonnet né sous X il y a 18 mois et confié depuis à une famille en vue de son adoption, a-t-elle annoncé dans un communiqué. Peu après, Yoan Delorme, le père biologique, a annoncé qu'il allait se pourvoir en cassation.

L'article le plus peopolitique du jour: François Hollande: Julie Gayet ne deviendra pas première dame

Julie et François, c’est du sérieux! Selon Le Parisien, le chef de l’Etat admet désormais entretenir «une liaison régulière». De fait, VSD révélait début novembre, photos à l’appui, que Julie Gayet se rendrait presque tous les jours à l’Elysée à partir de 18h30 pour repartir le lendemain vers 8h30. Et vendredi dernier, Voici publiait trois clichés du Président et de l'actrice. Mais le président «assure en petit comité que celle-ci [Julie Gayet] n’a aucunement l’intention d’occuper les bureaux réservés à la première dame à l’Elysée.»

L'article le plus lu du jour: Coupe Davis: Ça a clashé entre les Français et Stan Wawrinka au dîner officiel

L'attitude de Stan Wawrinka après la victoire de la Suisse en Coupe Davis n'est pas passée chez les Français. Mais alors pas du tout. Selon L'Equipe de ce mardi, ces derniers ont profité du dîner officiel organisé dimanche soir à Lille pour dire au numéro 4 mondial, volontiers moqueur lors de la conférence de presse d'après-match, ce qu'ils avaient pensé de ses propos. Et ça a bien clashé.

L'article région du jour: Le pape François à Strasbourg: La «dignité humaine» au cœur de son discours

En quatre heures, montre en main, le pape François s'est rendu en tant que chef d'Etat au Parlement européen et au Conseil de l'Europe. Dans ses discours, longuement applaudis dans les deux hémicycles, le souverain pontife a appelé l'Europe à un humanisme centré sur la dignité humaine, et à une action qui ne tourne «pas qu'autour de l’économie mais autour des valeurs inaliénables». Il a aussi été question de l'accueil des migrants clandestins, de la paix ou encore de la jeunesse. Pour revivre ce moment c'est par là.