Affaire Nabilla: Les propos de Thomas Vergara fustigés par les féministes

VIOLENCES Apparu pour la première fois à la télévision depuis son agression, Thomas Vergara a tenu des propos qui ont fait réagir les féministes…

A.B.

— 

Nabilla Benattia et Thomas Vergara, le 7 juillet 2014
Nabilla Benattia et Thomas Vergara, le 7 juillet 2014 — PJB/SIPA

Interrogé sur d’éventuelles violences passées dans l’émission Sept à Huit, sur TF1 ce dimanche, Thomas Vergara s'est attiré les foudres des féministes en tentant de balayer les rumeurs de violences conjugales qui courraient à son encontre. «Non, c'est aberrant, je n'ai pas tapé Nabilla. Pourquoi? Elle ne m'a rien fait. Elle m'a jamais trompé et quand bien même elle m'aurait trompé, j'aurais pété un plomb, j'aurais pris mes affaires. Ça lui aurait fait plus de mal que je m'en aille plutôt que je la frappe», s'est-il défendu.

Thomas Vergara a  expliqué par ailleurs qu'il s'agissait de «deux personnes qui s'aiment un peu trop». Les féministes voient dans les propos du compagnon de Nabilla Benattia un moyen de justifier de telles violences. «C’est comme si certaines femmes méritaient d’être frappées», condamne Anne-Cécile Mailfert, porte-parole de l’association Osez le féminisme. «Ce genre de déclarations montre à quel point les violences faites aux femmes et intrafamiliales restent un sujet qui demande à être traité. Il y a aujourd’hui cette idée selon laquelle la passion justifie la violence alors qu’elle est toujours inacceptable», poursuit la jeune femme. L’association, qui défend la cause des femmes, s’apprête à lancer une campagne contre le féminicide.

Il ne s’était pas exprimé depuis ce matin du 7 novembre où il a été transporté d’urgence à l’hôpital, blessé à coups de couteau au cœur et au poumon. Nabilla a été mise en examen pour tentative de meurtre et placée en détention pour l'avoir poignardé.