Beaune: La vente de vin des Hospices cartonne, notamment grâce à Adriana Karembeu

VIN Les Hospices de Beaune ont établi, dimanche, un nouveau record lors de leur traditionnelle vente annuelle de vins avec plus de 8 millions d’euros récoltés...

20 Minutes avec AFP

— 

Beaune, le 16 novembre 2014. Michel Drucker et Adriana Karembeu animent la vente annuelle de vins aux hospices de Beaune.
Beaune, le 16 novembre 2014. Michel Drucker et Adriana Karembeu animent la vente annuelle de vins aux hospices de Beaune. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Trente-trois cuvées de rouge. Quatorze de blanc. Au total, 534 bouteilles. Les Hospices de Beaune ont établi, dimanche, un nouveau record lors de leur traditionnelle vente annuelle de vins avec plus de 8 millions d’euros récoltés (28% par rapport à 2013).

>> Les faits: Qualité et quantité aux rendez-vous de Beaune

«Nous sommes très heureux du résultat record obtenu pour la troisième année consécutive», s'est félicité le directeur des Hospices de Beaune, Antoine Jacquet, ajoutant que les ventes s'étaient réparties entre les négociants (62% en valeur) et les collectionneurs privés (38% en valeur).

13.750 euros en moyenne pour une pièce

Les enchères se sont notamment envolées pour un lot de Clos de La Roche Grand cru, qui a atteint 74.900 euros. Un prix jusque-là jamais atteint pour une pièce vendue aux Hospices de Beaune. Le prix moyen pour une pièce a représenté 13.750 euros, soit une hausse de 5.66% par rapport à 2013.


Michel Drucker et Adriana Karembeu, parrains de... par 20Minutes

Le résultat de la vente des Hospices de Beaune revient à l'institution hospitalière des Hospices, fondée au XVe siècle par Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne, afin de financer la modernisation de l'hôpital de la ville et l'entretien du bâtiment historique de l'Hôtel-Dieu.

Adriana Karambeu offre ses lunettes

Seule la «Cuvée des présidents», un Corton-Bressandes Grand cru vendu sous le marteau d'Adriana Karembeu, Michel Drucker et le judoka Teddy Riner, est reversée cette année aux associations «Toutes à l'Ecole» qui finance la scolarisation de jeunes filles au Cambodge, et la Fondation Imagine, en faveur de la recherche sur les maladies génétiques.

Un groupe d'amateurs québécois et la maison de négoce Albert-Bichot se sont portés acquéreur de cette pièce de charité, adjugée pour 220.000 euros. Pour faire monter les enchères bien au-delà des 131.000 euros de la pièce de charité 2013 (un tonneau de 456 litres contenant un Premier Cru Meursault-Genevrières), Adriana Karembeu a offert au seuil de 200.000 euros ses lunettes «parées de vrais diamants» au directeur général de la maison Bichot, Albéric Bichot.