Ebola: La France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

SANTE Les contrôles seront effectués par les services médicaux des aéroports de Paris Charles-de-Gaulle et Paris Orly...

20 Minutes avec AFP

— 

Du personnel médical aide les voyageurs à remplir des formulaires médicaux avant un dépistage du virus Ebola à leur arrivée à l'aéroport international Kenyatta à Nairobi le 14 août 2014
Du personnel médical aide les voyageurs à remplir des formulaires médicaux avant un dépistage du virus Ebola à leur arrivée à l'aéroport international Kenyatta à Nairobi le 14 août 2014 — Simon Maina AFP

La France a décidé d'étendre à partir de samedi son dispositif de contrôle des passagers aux vols en provenance de Bamako (Mali) dans le cadre de sa lutte contre le virus Ebola, a annoncé le ministère de la Santé. 

«Dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola, et du fait de l'évolution de la situation épidémiologique, le dispositif de contrôle et de suivi des passagers sera étendu aux vols en provenance de Bamako (Mali), à compter de samedi 15 novembre 2014» indique le ministère dans un communiqué.

La température de chaque passager sera mesurée

Le ministère précise que les contrôles seront effectués par les services médicaux des aéroports de Paris Charles-de-Gaulle et Paris Orly, avec l'appui de la protection civile et de la Croix-Rouge française. «La température de chaque passager sera mesurée et une fiche d'information sur la conduite à tenir en cas de fièvre supérieure à 38° C, dans les 21 jours après leur retour, lui sera remise» précise le communiqué.

Pour assurer le suivi, les passagers des avions seront invités à remplir des formulaire que les autorités sanitaires conserveront durant 21 jours, la durée d'incubation maximale du virus. La décision française a été prise alors que le Mali a annoncé vendredi avoir enregistré sur son sol trois décès dus à Ebola sur quatre cas testés positifs.

Les passagers en provenance de Conakry déjà contrôlés

Ces quatre cas sont indépendants du tout premier cas dans le pays, une fillette de deux ans ayant voyagé par la route depuis le sud de la Guinée et décédée le 24 octobre à Kayes (ouest du Mali). Depuis le 18 octobre, la France contrôle déjà les passagers du vol direct quotidien d'Air France en provenance de Conakry (Guinée), à leur arrivée à Roissy.

Elle a étendu le 24 octobre ce contrôle aux ports accueillant des bateaux en provenance des pays touchés par l'épidémie Ebola et partis depuis «moins de trois semaines».