Fusillade à Ottawa: Le tueur avait fait du repérage au Parlement

CANADA Michael Zehaf-Bibeau avait visité l'édifice avec des touristes près de vingt jours avant son attaque...

N.Beu. avec AFP

— 

Un policier devant le Parlement canadien à Ottawa, le 23 octobre 2014.
Un policier devant le Parlement canadien à Ottawa, le 23 octobre 2014. — Nick Lafontaine/NEWSCOM/SIPA

Michael Zehaf-Bibeau, qui a tué un militaire canadien avant d'être abattu le 22 octobre dans le Parlement fédéral à Ottawa, avait repéré les lieux quelques jours avant la fusillade, rapporte jeudi un média local.

Arrivé à Ottawa le 2 octobre, selon la gendarmerie, le Canadien de 32 ans a visité l'édifice victorien avec un groupe de touristes deux jours plus tard, ont indiqué au journal Ottawa Citizen deux sources parlementaires citant des images de caméras de surveillance. Le quotidien note que la présence de Zehaf-Bibeau dans le Parlement suggère que l'attaque était préméditée.

Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), l'assaillant a mené une «attaque terroriste (...) pour des motifs idéologiques et politiques». Venu à Ottawa depuis l'Ouest canadien pour renouveler son passeport, Zehaf-Bibeau souhaitait mener le djihad et voulait se rendre en Arabie saoudite, selon les enquêteurs. Armé d'une carabine Winchester, il avait ouvert le feu sur un militaire en poste au monument aux morts d'Ottawa, le tuant sur le coup, avant de s'engouffrer dans le Parlement et d'être abattu au terme d'une fusillade.