Yvelines: Sur l’A 13, une aire d’autoroute est fermée en raison d’ébats sexuels

FAITS DIVERS «Depuis des années, les lieux sont connus pour être le théâtre de rendez-vous entre hommes», explique Le Parisien...

M.B.

— 

Autoroute A13, illustration.
Autoroute A13, illustration. — SUPERSTOCK/SIPA

Une décision radicale. La société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN) a décidé de fermer l'aire de repos d'Epône sur l'A 13 «en raison du fait qu'elle est devenue au fil du temps une zone de rencontres et de prostitution», révèle ce mercredi Le Parisien.

Cette fermeture qui dure depuis plusieurs mois restait jusqu'ici inexpliquée. Mais la SAPN a décidé pour la première fois de se justifier dans une lettre adressée au député UMP Jean-Marie Tétart qui lui demandait des comptes sur le sujet.

«Les lieux sont connus pour être le théâtre de rendez-vous entre hommes»

«Notre personnel et des clients se plaignent de situations délicates, parfois d'atteinte à la pudeur», explique la SAPN qui avait dû fermer cette aire d'autoroute par le passé pour les mêmes raisons. «Depuis des années, les lieux sont connus pour être le théâtre de rendez-vous entre hommes. De jour, comme de nuit, ces rencontres fugaces se déroulent dans des voitures, les toilettes ou les bosquets proches. Les locaux et le parking portent les traces de ces entrevues intimes: préservatifs abandonnés au sol, graffitis à connotation sexuelle...» détaille le quotidien.

Mais la décision de la SAPN ne fait pas l'unanimité. D'une part les associations de prévention des maladies sexuellement transmissibles regrettent qu'elle entraîne une dispersion des lieux de rencontres compliquant les actions de prévention. D'autre part, des usagers «reprochent au gestionnaire de ne pas respecter le cahier des charges fixé par l'Etat pour la concession de l'autoroute», souligne Le Parisien.

Réponse de la SAPN qui affirme rechercher des solutions avec le ministère des Transports: l'aire d'Epône restera fermée «jusqu'à nouvel ordre».