Hérault: Un enfant de 8 ans soupçonné d'avoir incendié 4 voitures

FAIT DIVERS «Depuis l'interpellation du garçonnet en flagrant délit, nous avons constaté qu'il n'y a plus eu de voiture brûlée à Pérols», a souligné la police...

M.B. avec AFP

— 

Une voiture brûlée à Amiens le 15 août 2012
Une voiture brûlée à Amiens le 15 août 2012 — Philippe Huguen AFP

Un enfant de 8 ans, interpellé samedi en flagrant délit, est soupçonné d'avoir mis le feu à plusieurs véhicules à Pérols (Hérault), près de Montpellier, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

«Nous prenons cette affaire très au sérieux, une enquête poussée a été lancée et va se poursuivre la semaine prochaine pour déterminer si cet enfant de 8 ans est l'auteur des quatre feux de voitures dans le même quartier», a indiqué dimanche l'état-major de la direction départementale de la Sécurité publique de l'Hérault.

«L'enfant est-il le pyromane?»

«Depuis l'interpellation du garçonnet en flagrant délit, nous avons constaté qu'il n'y a plus eu de voiture brûlée à Pérols», a souligné la police. Le garçonnet a été interpellé samedi matin par la Brigade anti-criminalité de Montpellier alors qu'il s'apprêtait à incendier une voiture en stationnement dans une rue de cette commune littorale proche de Montpellier, où il réside.

«J'avais déjà signalé son attitude bizarre aux forces de l'ordre, a expliqué au Midi Libre celui qui l'a attrapé. Samedi matin, à 10 h, je sortais de chez moi et je l'ai repéré entre deux voitures, je l'ai attrapé. Il avait un briquet sur lui et il y avait son matériel par terre. Alors, je l'ai amené aux policiers qui étaient sur la place de la mairie», poursuit-il. D'après ce témoin, le matériel de l'enfant était «un rouleau de papier toilette que l'enfant imbibait d'alcool».

Selon le maire Jean-Pierre Rico, «quatre voitures en stationnement ont été volontairement brûlées jeudi et vendredi dans le même quartier des Arènes», où habite ce garçonnet. «L'enfant est-il le pyromane? A t-il voulu mettre le feu par mimétisme, après avoir vu les 4 autres voitures brûler? On ne sait pas, la police va essayer de le déterminer», a ajouté le maire.

«Il n'est pas issu d'une famille à histoires»

De source judiciaire, on précise que l'enfant a été rapidement remis à sa famille. «A 8 ans, le parquet ne peut pas engager de poursuites pénales. Toutefois, nous allons décider au vu de son profil et de son environnement familial si un juge des enfants pourrait ordonner une expertise psychologique et mentale», a indiqué cette source.

«Il n'est pas issu d'une famille à histoires, pas à ma connaissance. Je perçois ses actes comme un appel au secours», a souligné Jean-Pierre Rico.