Isère: Le site nucléaire de Saint-Alban survolé à son tour par un drone

SECURITE La direction de la centrale nucléaire de Saint-Alban a porté plainte...

20 Minutes avec AFP
Un drone pendant une démonstration dans le sud de la France, le 28 août 2014.
Un drone pendant une démonstration dans le sud de la France, le 28 août 2014. — AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS

La direction de la centrale nucléaire de Saint-Alban (Isère) a porté plainte jeudi après que le site eut été survolé la veille par un drone, a-t-on appris vendredi auprès d'elle.

Le survol de la centrale «n'a eu aucune conséquence sur la sûreté»

«Les équipes de surveillance de la centrale de Saint-Alban ont détecté la présence illégale d'un aéronef assimilable à un drone sur le périmètre aérien de la centrale», indiquait jeudi un discret communiqué sur le site Internet de la centrale.

Selon la direction, qui a déposé plainte jeudi auprès de la gendarmerie des transports aériens de Grenoble, le survol de la centrale «n'a eu aucune conséquence sur la sûreté et le fonctionnement des installations ».