VIDEOS. Quatre moments forts du débat sur le Pacs

ANNIVERSAIRE Le pacte civil de solidarité (Pacs) fête ses 15 ans ce samedi...

Delphine Bancaud

— 

Cérémonie en mairie pour un couple pacsé.
Cérémonie en mairie pour un couple pacsé. — JEAN-LOUP GAUTREAU / AFP

Ce samedi, le pacte civil de solidarité (Pacs) aura quinze ans. L'occasion pour 20 minutes de revenir sur quatre temps forts qui ont précédé sa naissance.

Le discours ému de Roselyne Bachelot à l'Assemblée nationale

Le 7 novembre 1998, la députée RPR, Roselyne Bachelot, justifiait au perchoir de l'Assemblée Nationale son vote pour le Pacs, la voix étranglée par l'émotion. Fortement applaudie, elle retourne à son fauteuil en larmes. Elle était la seule députée RPR à avoir voté pour le texte.

L'altercation entre Lionel Jospin et Christine Boutin

Le 2 décembre 1998, la députée UDF, Christine Boutin, chef de file des antis-Pacs est prise à partie à l'Assemblée nationale par le Premier ministre, Lionel Jospin. Il la qualifie de «députée marginale sur ces questions et outrancière dans ses propos». La députée éclate en sanglots et invective Lionel Jospin.

Les familles «tradi» sortent dans la rue

Le 31 janvier 1999, 100.000 personnes défilent dans les rues de Paris pour réclamer le retrait du projet de loi relatif à la création du Pacs avant qu'il ne soit examiné au Sénat. Des images qui évoquent la mobilisation lors du débat sur le mariage pour tous.  

Le PACS est définitivement adopté

Après un an de bataille parlementaire et 2.761 amendements, le Pacs est définitivement adopté le 13 octobre 1999 avec 315 voix pour et 249 contre. La loi a été officiellement promulguée le 15 novembre.