Ragondins maltraités à Nantes: Pour Jean-Vincent Placé de EELV, les agriculteurs de la FNSEA sont «de pauvres types sadiques»

REACTIONS Le chef de file des sénateurs Europe Ecologie-les Verts s'est dit écoeuré...

20 Minutes avec AFP

— 

Le président du groupe EELV au Sénat, Jean-Vincent Placé, lors du conseil fédéral du parti à Paris le 5 avril 2014
Le président du groupe EELV au Sénat, Jean-Vincent Placé, lors du conseil fédéral du parti à Paris le 5 avril 2014 — Alain Jocard AFP

Pour le chef de file des sénateurs Europe Ecologie-les Verts, Jean-Vincent Placé: «ces pauvres types sadiques de la FNSEA qui torturent des ragondins. Les traiter de porcs serait diffamatoire vis à vis des animaux. berk».

Des agriculteurs ont maltraité des ragondins vivants, mercredi lors d'un rassemblement de protestation à Nantes, les jetant notamment de caddies, les aspergeant de peinture et leur donnant des coups de pied.

«Djihadistes verts»

Autre réactions au sein de EELV, celle de la numéro un du parti, Emmanuelle Cosse qui avait regretté, dès mercredi soir, sur Twitter, que «les barons de la malbouffe déversent leur fumier sur la France: une insulte pour tous les paysans respectueux de la terre et des hommes», après que le local EELV de Toulouse a été recouvert de fumier.

La semaine dernière, c'est le président de la FNSEA, Xavier Beulin qui avait qualifié de «djihadistes verts» les opposants au barrage de Sivens (Tarn).