Mort de Rémi Fraisse: Une information judiciaire ouverte

SIVENS Le jeune homme de 21 ans est mort dans la nuit de samedi à dimanche...

P.K. avec AFP

— 

Arrivée d'enquêteurs et d'experts de la gendarmerie le 27 octobre 2014 sur le site de Sivens dans le Tarn
Arrivée d'enquêteurs et d'experts de la gendarmerie le 27 octobre 2014 sur le site de Sivens dans le Tarn — Remy Gabalda AFP

C'est la suite logique des premières conclusions de l'autopsie après la mort de Rémi Fraisse, 21 ans, en marge des affrontements entre manifestants et les forces de l'ordre sur le site du barrage de Sivens samedi soir. Le parquet de Toulouse a annoncé mercredi après-midi avoir ouvert une information judiciaire pour «violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner»

Deux juges d'instruction désignés

Cette enquête, ouverte contre X, vise des «faits commis par une personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses fonctions», a annoncé le parquet dans un communiqué, précisant que deux juges d'instruction ont été désignés pour mener les investigations et que l'Inspection générale de la gendarmerie nationale a été saisie.

L'enquête devra déterminer d’où provient l’engin explosif qui lui a été fatal et dans quelles circonstances il a été tiré. Autre enjeu: retrouver le sac à dos du jeune homme, une pièce clé qui serait détenue par des manifestants.