Les ventes en ligne feraient perdre 312 millions d’euros de TVA à l’Etat

CONSOMMATION Deux députés veulent encadrer les sites comme leboncoin.fr…

A.Ch.

— 

Le logo du site internet leboncoin.fr
Le logo du site internet leboncoin.fr — Lionel Bonaventure AFP

Les annonces de vente en ligne dérangent les députés: le socialiste Jaques Cresta a posé une question écrite ce mardi au gouvernement sur l’impact des sites comme leboncoin.fr pour le budget de l’Etat. D’après une estimation, les ventes en ligne représenteraient un manque à gagner fiscal de 312 millions d’euros, un calcul gonflé par le prix moyen des annonces immobilières.

Concurrence déloyale

Jacques Cresta et sa collègue socialiste Sylviane Bulteau s’inquiètent de la «concurrence déloyale» de «certains sites d’annonces gratuites» qui soustraient la TVA sur les échanges entre particuliers au Trésor public. «Si l'on considère une somme moyenne de 6.000 euros hors taxes sur ces transactions, à laquelle on applique 20% de TVA, on obtient 312 millions d'euros», calculent les deux parlementaires. Les deux députés ont demandé au gouvernement de prendre des dispositions à l’encontre de ces ventes.