VIDEO. Barrage de Sivens: Ségolène Royal souhaite «trouver des solutions»

SOCIETE La ministre de l’Ecologie a salué la «sage» décision du Conseil général du Tarn de suspendre le chantier…

A.Ch.
— 
Ségolène Royal, le 9 octobre 2014 à Paris
Ségolène Royal, le 9 octobre 2014 à Paris — Patrick Kovaric AFP

On ne l’avait pas encore entendue après la mort, dans la nuit de samedi à dimanche, d'un militant contre le barrage de Sivens: la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a brisé son silence ce mercredi après le conseil des ministres. «La tension était très vive depuis septembre», a déclaré la ministre, justifiant l’absence de commentaires de sa part par «un moment de respect pour cette période de deuil», ajoutant: «J’ai été silencieuse car je suis très vigilante sur le respect des compétences de chacun.»

Qualifiant la mort de Rémi Fraisse de «drame terrible», Ségolène Royal a appelé à un «retour au calme» et a salué la «sage» décision du Conseil général du Tarn de suspendre le chantier : «C’est une décision d’apaisement qu va permettre de construire l’avenir», estime-t-elle. La ministre a déclaré qu’elle allait «réunir mardi l’ensemble des parties prenantes», «convaincue que des solutions existent» : «Mon rôle, c’est de trouver les solutions», a ajouté Ségolène Royal. «Il faut que l'on trouve une solution qui justifie l'engagement des fonds publics et européens sur des ouvrages comme ceux-là», a-t-elle ajouté.

Interrogée sur l’avenir du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, la ministre de l’Ecologie a déclaré: «Bernard Cazeneuve est un bon ministre de l’Intérieur qui a une tâche difficile.»