Lyon: Le laboratoire P4 a validé un test de diagnostic rapide du virus Ebola

SANTE Le principe est le même que pour les tests de grossesse...  

Caroline Girardon
— 
Des personnels de santé au Centre de traitement Ebola de Médecins Sans Frontières à Monrovia, le 18 octobre 2014 au Liberia
Des personnels de santé au Centre de traitement Ebola de Médecins Sans Frontières à Monrovia, le 18 octobre 2014 au Liberia — Zoom Dosso AFP

Un pas de géant côté diagnostic. Le laboratoire P4 de Lyon vient de valider un test de diagnostic rapide du virus Ebola. Le CEA, commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives a annoncé la nouvelle lundi dans un communiqué.

Ce test, d'un format identique à celui des tests de grossesse, aura l'avantage d'être utilisé sur le terrain sans matériel spécifique. En moins de 15 minutes, une personne saura ou non si elle est contaminée. Il suffira pour cela d'une goutte de sang, d'urine ou de plasma.

15 minutes contre 2h30 auparavant

«Les tests actuels, basés sur la détection génétique du virus, sont très sensibles, mais ils nécessitent des appareillages dédiés. Ils prennent de 2h15 à 2h30 et doivent être pratiqués exclusivement en laboratoire, expliquent les chercheurs du CEA. Le test rapide a pour intérêt un premier diagnostic des patients au plus près des populations touchées». Et surtout, il devrait permettre de réduire le nombre d’analyses à réaliser en laboratoire dédié.

C'est la société Vedalab qui sera chargée de fabriquer ces tests. Une présérie devrait être disponible d’ici la fin du mois d’octobre.