Mon mariage à moins de 4.000 euros: «Tatie a fait cuire le poisson, mes collègues de travail ont joué les serveurs»

TÉMOIGNAGES Passées la déco maison et les promos sur Internet, on fait comment pour vraiment réduire la facture?... 

Christine Laemmel

— 

Illustration d'une location de robe de mariée à Paris
Illustration d'une location de robe de mariée à Paris — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Investir pour son mariage, normal. Crise ou pas, 64% des couples interrogés par YouGov pour 20 Minutes, y consentent. «20.000 euros pour une seule journée, hors de question!» bondit Corinne, internaute, rejoignant 71% des sondés qui estiment que le jour J coûte trop cher. La moyenne nationale pour 2014 est à 8.000 euros pour 70 invités. Déjà trop pour vous? Corinne, Emilie, Marina et d’autres internautes de 20 Minutes ont payé leur mariage entre 2.000 et 4.500 euros seulement. En rognant sur la liste des invités… ou en les rentabilisant.

«On est partis aux Seychelles tous les deux»

Marina a choisi la manière forte: se passer d’invités. Avec une famille corse, c’était plus simple. «Au début nous voulions faire un mariage conventionnel mais il fallait inviter tout le village d’enfance de mon mari». Minimum 300 personnes. «J’étais déjà mal à l’aise avec l’idée d’être la reine de la soirée, explique la trentenaire. Plus j’ai vu la liste s’allonger, moins je connaissais de monde, plus je me disais que ça allait être une horreur.»  Et un gouffre financier. Vingt mille euros après devis, «c’était hors de question.» Un prix ramené à 4.000 euros en une décision: partir aux Seychelles. Mais à deux. «Des membres du personnel de l’hôtel nous ont servi de témoins», raconte Marina, doublement soulagée d’avoir géré cette journée en tête à tête avec son fiancé.

Marina a tapé fort, en utilisant le levier numéro 1 des futurs mariés pour diminuer drastiquement l’addition (devant le photographe et le lieu de réception). Rayer votre ancienne voisine finalement pas indispensable ou le frère de votre collègue de bureau que vous n’appréciez pas tant que ça, peut suffire. C., un autre internaute, a par exemple limité l'audience à 20 personnes, «uniquement la famille très proche», et n’a pas dépassé les 2.000 euros.

«Mon cousin a fait le DJ»

Si vous êtes incapable de renoncer à une partie de vos invités, vous pouvez toujours les mettre à profit. Comme Corinne, qui s’est mariée pour 3.500 euros. «Tatie a fait cuire le poisson, un cousin a servi de DJ, les serveurs étaient de sympathiques collègues de travail.» Une centaine de convives utiles et peut-être un peu moins statiques entre le troisième diaporama de la nuit et le énième discours mi-larmoyant, mi-chancelant.

Une fois les invités rentabilisés, il ne vous reste plus qu’à rogner dans les coins sur toutes les dépenses négociables. D. n’a engagé aucun photographe professionnel pour son mariage à 200 personnes, mais «a misé sur les 2.500 photos des invités». Emilie a confié les clichés à une amie fan de photo. Corinne a utilisé les légumes du jardin familial pour son repas. Beaucoup ont acheté leur robe et costume d’occasion, en promo sur le net ou dans des magasins discount. Pour avaler le reste de l’addition, misez sur le champagne, auquel seuls 6% des couples sont prêts à renoncer.