Illustration d'un vaccin, le 20 octobre 2009.
Illustration d'un vaccin, le 20 octobre 2009. — FRANCOIS GUILLOT

JUSTICE

Yonne: Jugés pour avoir refusé de faire vacciner leurs enfants

Le procès est une première en France...

Le procès est inédit en France. Un couple comparaît ce jeudi devant le tribunal de grande instance d’Auxerre (Yonne) pour avoir refusé de faire vacciner leurs enfants, âgés de 15 mois et trois ans, contre le DTP (diphtérie, tétanos, polio). Des vaccins pourtant obligatoires. Les époux Marc et Samia Larère sont donc poursuivis par la justice pour «maltraitance».

Le couple se dit très méfiant des laboratoires pharmaceutiques et des éventuels effets secondaires des injections. «Il y a des études sérieuses qui sont menées aujourd’hui et qui prouvent que les vaccins peuvent rendre malades nos enfants plus que les protéger», estime Samia Larère sur France Info. «Il y a des adjuvants (dans ces vaccins) comme le mercure et l’aluminium qui sont dangereux.» Le couple d’Auxerrois est soutenu par la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations. Avec ce refus, les enfants Larère ne peuvent pas être inscrits à l’école, en crèche ou dans un centre de loisirs.

3 à 5% des enfants pas vaccinés

Au-delà du cas personnel, ce procès va relancer le débat autour de la vaccination. En France, entre 3% et 5% des enfants ne sont pas vaccinés contre le tétanos, la poliomyélite et la diphtérie, rappelle France Info.

L’avocat du couple Larère compte déposer une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sur la libre vaccination. «Je veux poser la question au Conseil constitutionnel», explique Me Emmanuel Ludot à France Info. «Est-ce que le droit à la santé permet à des parents de refuser une vaccination dite obligatoire?» Les parents encourent une peine de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.